Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 26 novembre 2012
Les différentes vitesses de notre perception du temps

La perception du passage du temps est quelque chose d’étonnamment subjectif. Des interminables vacances d’été de notre enfance à notre incrédulité d’apprendre le nombre d’années écoulées depuis certains événements (l’ouragan Katrina, il y a 7 ans déjà, ou encore l’accident nucléaire de Chernobyl, il y a… 26 ans !), il nous arrive souvent de sous ou de surestimer les durées. Quels sont les facteurs qui poussent dans un sens ou dans l’autre ? Y’a-t-il des échelles de temps affectées et pas d’autres ? Des régions cérébrales associées ? (suite…)

Dormir, rêver..., L'émergence de la conscience | 3 commentaires »


lundi, 3 septembre 2012
Ce qui rend nos cerveaux « disponibles » à la publicité

En cette fin d’été, et avant de revenir vers des études plus directement neurobiologiques dans ce blogue, un sujet dans l’air du temps : la publicité et le cerveau. C’est qu’on vient, au Québec, de « subir » une campagne électorale, un rituel qui a de plus en plus les allures d’une vaste campagne de publicité visant à faire acheter l’image d’un parti, ou plutôt celle d’un candidat ou d’une candidate ! (suite…)

Que d'émotions! | 4 commentaires »


lundi, 18 juin 2012
Plus de lumière le jour, moins endormi le soir

En ce début de la semaine où les journées seront les plus longues de l’année (dans l’hémisphère nord), profitons-en pour signaler les conclusions d’une étude que publiait en février dernier la revue spécialisée Behavioral Neuroscience. Celle-ci rapportait que les gens qui passent plus de temps exposés à un bon éclairage durant la journée sont plus alertes le soir venu que ceux qui ont reçu moins de lumière. Voilà le genre de résultat qui n’est peut-être pas la surprise du siècle, mais qui confirme ce à quoi on pouvait s’attendre de manière rigoureuse. (suite…)

Dormir, rêver... | Pas de commentaires


lundi, 9 avril 2012
Le retour du gorille invisible

Un peu comme l’expérience de Stanley Milgram sur l’obéissance à l’autorité, celle du gorille invisible de Daniel Simons et Chris Chabris est devenue grand classique des sciences cognitives. Autant Milgram avait choqué en montrant à quel point l’être humain pouvait être soumis au point d’infliger sur commande un choc électrique potentiellement mortel à un autre individu, autant Simons, Chabris et leur gorille viennent bousculer notre conviction de percevoir toujours l’ensemble des éléments qui se trouvent dans notre champ visuel. (suite…)

L'émergence de la conscience, Les détecteurs sensoriels | 6 commentaires »


lundi, 6 juin 2011
Le cerveau préfère la nature aux courriels

L’an passé, au début de l’été, cinq chercheurs en neuroscience ont canoté pendant une semaine la rivière San Juan qui coule dans une région sauvage du sud de l’Utah, aux États-Unis. Jusqu’ici, rien de bien spécial, ces expéditions en autonomie complète étant devenues monnaie courante.

Mais pour ces scientifiques, souvent un tantinet « workaholic », deux autres défis s’ajoutaient à leur camping sauvage : survivre une semaine loin de leur téléphone portable et de leur laptop, interdits durant l’aventure; et tenter de comprendre, en observant leurs propres réactions sans leurs gadgets préférés, comment l’usage quotidien de ces technologies change la façon dont nous pensons et nous comportons. (suite…)

L'émergence de la conscience | 5 commentaires »