Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 16 septembre 2019
Notre cerveau n’a pas évolué pour gérer autant de sollicitations électroniques

Pendant l’immense majorité de notre longue histoire évolutive nous avons vécu dans le calme des milieux naturels bercés par le vent, probablement semblables à la savane afraicaine d’aujourd’hui (voir l’image au bas de ce billet). De temps en temps, un craquement de branche inhabituel ou un mouvement dans les herbes au loin attirait notre attention. Avec raison : ce pouvait être soit notre repas du soir qui passait, ou soit une bête pour qui l’on était son repas du soir ! Il fallait donc tenir compte immédiatement de cette sollicitation inattendue. Ceux qui ne l’ont pas fait n’ont pas vécu longtemps et n’ont pas laissé de descendants avec leurs gènes un peu trop relax…. (suite…)

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


mardi, 20 mars 2018
Un pickpocket au service de la science de l’attention

La semaine dernière, je donnais un cours sur les «fonctions supérieures» et comme à chaque fois où j’aborde l’attention et son contrôle, je montrais des extraits vidéos d’Apollo Robbins, ce pickpocket professionnel considéré par plusieurs comme le meilleur au monde. Et en particulier celui produit par Scientific American, « Neuroscience Meets Magic », où l’on voit justement des scientifiques qui travaillent sur l’attention analyser le moindre de ses gestes et évoquer les grands principes attentionnels qu’il manipule (bottom up, top down, « frame of attention », « misdirection », etc.). (suite…)

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


mardi, 7 novembre 2017
Le contrôle inhibiteur : une fonction exécutive bien pratique

Comme je l’ai présenté ici le 11 septembre dernier, voici le résumé d’un aspect de mon cours #7 de l’université du troisième âge (UTA) que j’ai donné hier à St-Bruno et mercredi dernier à Longueuil.

Ce cours s’ouvrait sur un bref aperçu de certaines de nos capacités cognitives souvent appelées « fonctions exécutives ». Il s’agit d’une famille de processus mentaux variés et typiquement « top down », c’est-à-dire partant d’une motivation intrinsèque plutôt qu’initiés par des stimuli en provenance de l’environnement. Les fonctions exécutives permettent, en gros, d’ajuster son comportement et ses objectifs en fonctions de demandes souvent imprévues ou qui nécessitent de « sortir des sentiers battus » ou « to think outside the box », comme on le dit en anglais.

On a l’habitude d’y inclure des processus généraux comme la mémoire de travail, la flexibilité cognitive ou le contrôle inhibiteur. (suite…)

De la pensée au langage | Pas de commentaires


lundi, 15 février 2016
Des prédictions étonnantes basées sur la connectivité cérébrale

Préparant le cours sur la connectivité cérébrale que je dois donner demain à l’UTA de Boucherville, je découvre deux articles fort à propos.

Le premier, publié en octobre dernier dans la revue Nature Neuroscience par Emily S. Finn et ses collègues est intitulé « Functional connectome fingerprinting: identifying individuals using patterns of brain connectivity ». Comme le suggère ce titre, on a réussi à identifier des individus avec l’empreinte non pas de leur doigt, mais de leur cerveau ! (suite…)

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


lundi, 7 décembre 2015
L’attention n’est pas que corticale : le thalamus a son mot à dire

La science étant par définition appelée à évoluer sans cesse, les monographies actuelles (ou « textbooks », en anglais) sont forcément toujours un peu en retard sur l’état de la recherche. Et c’est l’avantage des blogues de pouvoir signaler une étude récente qui va nécessiter la réécriture de certains passages de ces monographies.

De l’avis de nombreux neuroscientifiques, c’est le cas de l’article de Michael Halassa et ses collègues intitulé « Thalamic control of sensory selection in divided attention » et publié le 29 octobre dernier dans la revue Nature. Quels sont donc ces passages qui devront être mis à jour par cette étude et pourquoi ? (suite…)

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires