Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Mardi, 9 octobre 2018
Quelques suggestions de lecture

Quelques simples suggestions de lecture cette semaine parce que je dois préparer et donner trois cours / formations que vous pourrez d’ailleurs retrouver en pdf dans la section l’école des profs du Cerveau à tous les niveaux.

La première a justement rapport au cours que je donne cet après-midi à l’Université du troisième âge (UTA) de Beloeil, le premier de ma série de huit que je donne dans différentes villes depuis quelques années. J’en profite donc pour vous rappeler une initiative de l’automne dernier, celle où je me suis amusé à écrire huit billets sur certains aspects de chacun de ces cours (donnés alors à l’UTA de Longueuil et de St-Bruno). Je vous renvoie donc à ces billets dont les titres qui suivent évoquent leur contenu :

Ces nombreux événements sans lesquels nous ne serions pas là pour en parler

Trois découvertes des années 1950 à la base des neurosciences computationnelles

Les limites de la cartographie cérébrale

L’engramme mnésique, ou la trace concrète d’un souvenir dans notre cerveau

Le cerveau dynamique : l’apport de la physique du chaos

Quand la politique influence notre environnement, et donc notre corps et notre cerveau

Le contrôle inhibiteur : une fonction exécutive bien pratique

Nous sommes aveugles à bien des causes de nos choix conscients

 

Ma seconde suggestion de lecture nous fait remonter une autre année en arrière dans les archives de ce blogue, soit au début de l’automne 2016, époque où j’ai donné un cours à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) intitulé La cognition incarnée. Une fois de plus, j’y ai résumé à chaque semaine quelques éléments de ces séances assez costaudes car données à des étudiant.es de niveau maîtrise. Je vous donne donc simplement le lien du billet qui présentait le plan de ces 14 séances en les résumant sommairement. Chaque numéro de séance y est cliquable et renvoie au billet qui la résume.

Enfin, la dernière suggestion de lecture est la version pdf de la présentation Power Point sur la vie et l’œuvre d’Henri Laborit donnée la semaine dernière à l’UTA de Drummondville devant près de 200 personnes. Enchanté que tant de gens s’intéressent à ce pionnier des sciences cognitives auquel j’ai consacré un site web depuis bientôt quatre ans, j’ai sorti cette version pdf avec retranscription de l’essentiel de mon exposé. Ça se lit donc assez facilement avec les images correspondantes associées à chaque passage.

Du simple au complexe | Pas de commentaires


Mercredi, 3 octobre 2018
Le pouvoir affaiblit les capacités cognitives pour se relier aux autres

Ce billet paraît exceptionnellement le mercredi cette semaine car hier j’étais occupé à donner une « École de profs» au collège Montmorency. J’étais aussi, il faut bien le dire, un peu « lendemain de veille » suite à la victoire lundi de la CAQ aux élections provinciales du Québec et de son chef François Legault qui suscite des rapprochements avec Donald Trump. C’est en effet le parti qui avait récolté la pire note au questionnaire envoyé aux quatre principaux partis quant à leur programme pour l’environnement. Toute la communauté scientifique s’entend pour dire que le climat se dérègle d’une façon alarmante et tout ce que la CAQ propose ou presque c’est de… construire plus d’autoroutes !

C’est alors que je me suis souvenu, par association d’idées sans doute, d’un article de The Atlantic publié en août 2017 et dont je n’avais jamais eu le temps de vous parler. Il s’intitulait “Power Causes Brain Damage” avec en sous-titre : “How leaders lose mental capacities—most notably for reading other people—that were essential to their rise”. Et je ne sais pas pourquoi, cela m’a fait penser à François Legault. (Lire la suite…)

Que d'émotions! | Pas de commentaires


Mardi, 25 septembre 2018
À propos de la promotion de la culture scientifique : voir l’éléphant dans la pièce

Petit billet d’humeur plus général aujourd’hui. On m’a récemment demandé mon avis sur l’état de la culture scientifique au Québec. Sans doute parce que c’est mon pain et mon beurre d’essayer d’en faire la promotion depuis des années. J’ai répondu honnêtement qu’à mon avis c’était un désastre. Aucun mépris ou condescendance là-dedans, évidemment. Juste un triste constat que je vais tenter d’étayer un peu dans les lignes qui suivent.

D’abord un mot sur la campagne électorale actuelle au Québec qui ne fait que confirmer mon impression : les deux partis se font la lutte en tête des sondages, le PLQ et la CAQ, font campagne sans pratiquement parler d’environnent, alors que notre biosphère s’apprête, selon les scientifiques, à devenir une étuve. Pire, ils fustigent les préoccupations environnementales d’une frange allumée (sans jeu de mot…) de la population (et du parti qui les représente, Québec Solidaire) parce qu’elles s’opposeraient à « l’économie » et aux « jobs ». Alors que ces préoccupations vont exactement dans le sens de ce que préconise par exemple le spécialiste du climat Will Steffen, à savoir “une transformation reposant sur une réorientation fondamentale des valeurs, de la philosophie, du comportement, des institutions, des économies et de la technologie humains”. Et c’est là qu’apparait clairement le désastre dont je parlais quant à la culture scientifique et l’esprit critique de la majorité de la population : dans l’appui massif que ces partis, qui font fi de l’urgence environnementale, s’apprêtent à recevoir… (Lire la suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


Mardi, 18 septembre 2018
Un mécanisme de communication chez les plantes qui s’apparente au système nerveux

Un article au titre un peu intriguant a été publié la semaine dernière dans la revue Science : Nervous system-like signaling in plant defense. On y décrit la découverte d’un système de signalisation chez certaines plantes utilisant le glutamate lorsqu’elles sont attaquées par des herbivores. Le glutamate, un neurotransmetteur excitateur bien connu du cerveau des mammifères, se fixe alors sur un récepteur similaire à celui que l’on retrouve dans le système nerveux. Cela a pour effet d’augmenter la concentration de calcium circulant entre les cellules (rendue visible grâce à une protéine fluorescente), ce qui avertit en quelque sorte le reste de la plante que l’une de ses feuilles est en train de se faire manger. En quelques minutes seulement, la plante pourrait alors mettre en branle des mécanismes de défense pour protéger ses autres feuilles.

Ce parallèle entre ce nouveau système de signalisation mis en évidence chez les végétaux et des éléments biochimiques et fonctionnels similaires dans le système nerveux des animaux à en effet de quoi surprendre à première vue. (Lire la suite…)

Du simple au complexe, L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


Mardi, 11 septembre 2018
Mieux apprendre en tenant compte du fonctionnement du cerveau

En ce début d’année scolaire, deux entrevues publiées mardi dernier ont attiré mon attention. Les deux soulèvent des points importants sur les méthodes d’apprentissage. Je voudrais donc en faire ressortir quelques éléments en ajoutant comme toujours des hyperliens pointant vers des sujets déjà traités ici.

La première personne interviewée dans le magazine L’Express est le neuroscientifique Stanislas Dehaene qui vient de publier un nouveau livre intitulé Apprendre ! Les talents du cerveau, le défi des machines. (Lire la suite…)

Au coeur de la mémoire | Pas de commentaires