Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 29 décembre 2014
Des « liens-cadeaux » pour finir l’année 2014

En cette période de vacances, quelques liens pour se faire plaisir en guise de cadeaux du temps des Fêtes ! Ces liens explorent quatre sujets dont on a déjà parlé à plusieurs reprises dans ce blogue pour la simple et bonne raison qu’ils sont fascinants.

Le premier lien ci-bas pointe vers l’épisode annuel de Brain Science Podcast qui rappelle les faits saillants de la dizaine d’épisodes de l’année 2014.Ginger Campbell s’est par exemple entretenue cette année avec Michael Merzenich sur la plasticité cérébrale, avec Luis Pessoa sur les liens entre cognition et émotion, avec Penny Lewis sur le sommeil, Michael Graziano sur la conscience, avec John Ratey sur les bienfaits de l’exercice physique pour le cerveau et avec Greg Hickok sur les neurones miroirs.

Pour les mordu.es de cognition incarnée, il y a la très synthétique conférence / didacticiel de Shaun Gallagher du deuxième lien ci-bas. Gallagher y résume les caractéristiques de 5 formes de cognition incarnée: minimale, biologique, sémantique, fonctionnaliste et énactive. Pour chacune, les principaux défenseur.es sont présenté.es et des extraits d’entrevues permettent même à certain.es de présenter des exemples pour la plupart fort éclairants. Bref, une forme innovatrice pour un sujet… innovateur !

Parlant d’innovations, la théorie de Jeremy England sur l’origine de la vie, n’est pas en reste ! Ce jeune physicien de 31 ans pense en effet que les organismes vivants existent parce qu’ils ont simplement tendance à mieux capturer l’énergie de leur environnement et à la dissiper sous forme de chaleur, conformément au deuxième principe de la thermodynamique. Comme le rapporte l’article du troisième lien ci-bas, la démonstration mathématique de England montre que « quand un groupe d’atomes est entraîné par une source d’énergie externe (comme le soleil ou des carburants chimiques) et entouré par un bain de chaleur (comme l’océan ou l’atmosphère), il se restructure progressivement afin de dissiper de plus en plus d’énergie. Cela pourrait signifier que dans certaines conditions, la matière acquiert inexorablement l’attribut physique associé à la vie. » Qualifiée de spéculative mais prometteuse par plusieurs de ses collègues, cette idée est en voie d’être mise à l’épreuve empiriquement. Affaire à suivre en 2015, donc…

Et finalement, pour ceux et celles qui l’aurait manqué le 21 décembre dernier, mon petit cadeau « sucré » du temps des Fêtes : l’entretien que j’ai eu le plaisir d’avoir autour du centenaire de naissance d’Henri Laborit avec son fils Jacques Laborit et l’animateur de l’émission radiophonique Les Années Lumière, Yanick Villedieu. Vous pouvez accéder directement à l’entrevue par le quatrième lien ci-bas ou en passant par le cinquième qui est celui du site web Éloge de la suite, ma modeste contribution pour faire connaître la pensée, révolutionnaire à bien des égards, de ce grand monsieur…

i_lien Brain Science Podcast Celebrates 8 Years of Neuroscience
a_lien Embodied Cognition by Prof. Shaun Gallagher
i_lien Pourquoi la vie existe-t-elle ? Ce physicien a développé une théorie qui pourrait bouleverser les fondements actuels
i_lien Entrevue avec Jacques Laborit aux Années Lumières
i_lien Éloge de la suite

Du simple au complexe | Pas de commentaires


Pour publier un commentaire (et nous éviter du SPAM), contactez-nous. Nous le transcrirons au bas de ce billet.