Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 30 septembre 2019
Dix cours gratuits sur le « ceveau-corps » avec du contenu publié sur ce blogue !

J’avais fait allusion il y a quelque semaines dans ce blogue à quelque chose de « gros » qui s’en venais cet automne. Le moment est venu de vous en parler puisque la chose est rendue publique depuis vendredi dernier, jour de la manifestation historique pour le climat ou près de 500 000 personnes sont descendues dans la rue pour exiger des mesures d’urgence pour contrer le réchauffement climatique. Ce qui implique, en passant, de sortir de notre dépendance au pétrole et de remettre en question l’ensemble du système productiviste capitaliste en place. Pas une mince affaire, donc.

Voilà pourquoi une initiative comme l’UPop Montréal, une université populaire qui offre des cours gratuits favorisant le partage des connaissances et l’esprit critique dans les bars et les cafés est plus que nécessaire. Et ça tombe bien, car elle lançait le même soir sa 10e année d’existence dans la très chic salle du Lion d’Or . Une soirée style cabaret où l’UPop a dévoilé son « Manifeste pour une éducation populaire » qui conclut que l’éducation peut être une arme, et même doit être une arme. Une arme d’émancipation massive ! (slogan de cette 10e année).

Cette soirée a aussi permis de dévoiler la programmation de cette nouvelle session d’automne 2019 et chaque prof est venu présenter brièvement son cours. Dont moi, qui ai fait ça avec une présentation Prezi que vous pouvez retrouver ici avec le texte d’accompagnement. Car pour souligner les dix ans de l’UPop, je vais offrir un cours intitulé de façon très originale ( !) «Notre cerveau à tous les niveaux». Il comportera dix séances (pour souligner les dix ans de l’UPop – un autre professeur a aussi adopté ce concept), cinq à la session d’automne et cinq à la session d’hiver-printemps. (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


mardi, 9 octobre 2018
Quelques suggestions de lecture

Quelques simples suggestions de lecture cette semaine parce que je dois préparer et donner trois cours / formations que vous pourrez d’ailleurs retrouver en pdf dans la section l’école des profs du Cerveau à tous les niveaux.

La première a justement rapport au cours que je donne cet après-midi à l’Université du troisième âge (UTA) de Beloeil, le premier de ma série de huit que je donne dans différentes villes depuis quelques années. J’en profite donc pour vous rappeler une initiative de l’automne dernier, celle où je me suis amusé à écrire huit billets sur certains aspects de chacun de ces cours (donnés alors à l’UTA de Longueuil et de St-Bruno). Je vous renvoie donc à ces billets dont les titres qui suivent évoquent leur contenu : (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


lundi, 11 septembre 2017
Ma série de cours résumée dans ce blogue les 8 prochaines semaines

Pour les deux prochains mois à partir de la semaine prochaine, je vous propose un format un peu différent pour ces billets de bogue du lundi que je publierai… le mardi ! Explication du pourquoi et du comment…

Le pourquoi, c’est que je donnerai à partir de la semaine prochaine ma série de 8 cours de 2h15 environ dans deux universités du troisième âge (UTA) de la région de Montréal, celle de Longueuil et celle de St-Bruno. Ma journée du lundi et celle du mercredi seront donc en grande partie consacrées à ce cours, ce qui ne me permettra pas d’écrire mon billet le lundi comme à mon habitude depuis bientôt 7 ans. Je me suis donc dit que je l’écrirais le mardi. Mais je me connais : je voudrai plutôt améliorer les choses qui ont moins bien passées dans mon cours de la veille pour mon cours du lendemain, tenir compte de certaines questions des gens, etc. Bref, je ne serai pas en mesure de bien résumer des articles scientifiques récemment parus parce que j’aurai la tête ailleurs. Que faire alors ?

Eh bien écrire sur ce que j’aurai alors en tête ! Et comment le faire ? En vous donnant, entre la première et la deuxième version de chacun de mes 8 cours, peut-être pas un résumé du sujet traité, comme j’avais tenté de la faire pour les 14 séances de mon cours de l’automne dernier à l’UQAM avec des billets plutôt costauds, mais faire ressortir un point ou deux qui me semble essentiel par rapport au thème de la semaine. (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


lundi, 16 janvier 2017
Des cours pour se mettre à jour

Il n’est jamais facile, quand on enseigne dans un domaine scientifique, de se tenir à jour. La science est, par définition, quelque chose qui évolue sans cesse et la fragmentation des disciplines scientifiques en toujours plus de domaines spécialisés rend cela encore plus ardu.

La question revient donc à se demander, pour un professeur ou un vulgarisateur scientifique, si l’on enseigne sa discipline avec les concepts d’hier ou d’aujourd’hui, les « textbooks » (monographies) ayant par définition quelques années de retard, voire quelques décennies, par rapport à l’actualité scientifique.

Le problème est évident par exemple chez les professeur.es qui enseignent au collège à temps plein. La charge d’enseignement et la disponibilité requise aupès des étudiant.es ne leur laissent guère de temps pour se tenir au courant des nouveaux développements de la recherche, notamment en assistant à un cours à l’université durant l’année scolaire. (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


lundi, 22 août 2016
La cognition incarnée : un cours à l’UQAM et sur ce blogue cet automne

J’avais déjà mentionné ici il y a deux mois que je donnerai cet automne à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) un cours sur la « cognition incarnée », c’est-à-dire le rapport de la cognition avec non seulement son substrat neuronal, mais également avec le reste du corps ainsi que l’environnement dans lequel ce corps-cerveau évolue.

Si je vous en reparle aujourd’hui, c’est parce que j’ai décidé d’utiliser ce cours pour faire quelque chose d’un peu différent sur ce blogue durant la session d’automne : essayer de vous résumer le lundi le cours que je vais donner deux jours plus tard le mercredi soir de 18 à 21h ! (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


  • Page 1 of 2
  • 1
  • 2
  • >