Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 15 mars 2021
Consolider nos souvenirs simplement en dormant

Est-ce qu’on peut apprendre en dormant ? Ce désir d’apprendre passivement durant la nuit et de se réveiller trilingue le matin a alimenté bien des fantasmes. Le problème, c’est juste que ça ne marche pas. Du moins pas comme on pensait. Car dans un cadre très précis il semblerait que ça puisse avoir une influence, mais très modeste. D’abord il faut dire tout de suite qu’on ne peut pas apprendre des choses complètement nouvelles en dormant. Donc faire jouer de l’espagnol ou de l’allemand durant la nuit, sans rien faire d’autre, ça ne va rien vous apporter, à part peut-être une mauvaise nuit de sommeil. Ce qu’on a découvert cependant, c’est que d’envoyer durant notre sommeil profond des stimuli bien précis ayant préalablement été associés à des choses apprises durant la journée peut aider un peu à consolider ces apprentissages. (suite…)

Au coeur de la mémoire | Pas de commentaires


lundi, 8 mars 2021
Le sommeil, un prix à payer pour la plasticité de notre cerveau ?

À 75 ans, un humain a dormi environ 25 années ! Ce n’est quand même pas rien de passer 8 heures par jours sur le dos, presqu’immobile, à dormir et à rêver. Pourquoi le sommeil semble-t-il si essentiel ? Dans un article publié en 2008 dans la revue Plos Biology, Chiara Cirelli et Giulio Tononi se demandaient si ce ne n’était pas une sorte d’état pas défaut dans lequel les animaux tomberaient lorsqu’ils n’ont pas de besoins immédiats comme manger ou se reproduire. Et peut-être aussi bien sûr pour reposer un peu leur corps et leur cerveau. Mais cette hypothèse de départ ne tient pas la route bien longtemps à mesure que sont explorées différentes caractéristiques du sommeil dans l’article. Je vous les résume brièvement avant de dire deux mots sur la « synaptic homeostasis hypothesis » présentée par la suite par ces auteurs comme rôle fondamental du sommeil. (suite…)

Dormir, rêver... | Pas de commentaires


lundi, 24 octobre 2016
Relâche pour le cours, mais pas pour le blogue, les conférences et la science !

Quatres choses, donc, cette semaine. D’abord le cours sur la «cognition incarnée» que je donne chaque mercredi à l’UQAM fait relâche cette semaine. La prochaine séance portant sur la linguistique cognitive aura donc lieu le 2 novembre. Et mes bonnes habitudes d’en offrir un résumé général sur ce blobue reprendront donc lundi prochain. [les présentations des séances données jusqu’ici en format pdf sont disponibles ici].

J’en profiterai donc cette semaine, et c’est mon second point, pour faire la mise à jour biannuelle « thermomètre de dons » de la marge de droite ci-contre. Comme c’est le cas depuis deux ans, vos généreux dons faits sur le site m’ont apporté près de 2000$ les six derniers mois, ce qui m’a permis d’être rémunéré pour écrire mon billet de blogue hebdomaire. Je vous remercie donc encore une fois infiniment pour ce soutien financier en plus des bons mots qui me parviennent régulièrement. (suite…)

Dormir, rêver... | Pas de commentaires


lundi, 28 septembre 2015
Ce qui est bon pour le cerveau en 6 points dont 3 encore confirmés

Je termine souvent certaines présentations générales sur le cerveau en rappelant comment une bonne hygiène de vie peut ralentir les pertes cognitives liées au vieillissement normal, tout comme celles associées à l’Alzheimer d’ailleurs. Sur les six points que j’aborde habituellement, trois se sont vus encore récemment confirmés.

D’abord avoir une diète équilibrée, faible en gras saturés et riches en fruits, légumes, noix, céréales, poisson, huile d’olive, etc. (suite…)

Dormir, rêver..., Le corps en mouvement | Pas de commentaires


lundi, 14 septembre 2015
« Waking, Dreamin, Being », ou comment l’orient et l’occident ont tous deux des choses à nous apprendre sur ce que nous sommes

J’aimerais vous parler cette semaine de ma lecture de l’été. Ou plutôt de MA lecture de l’été, car il y en a eu d’autres, mais celle-ci s’est clairement démarquée. Il s’agit du livre ” Waking, Dreaming, Being. Self and Consciousness in Neuroscience, Meditation, and Philosophy”, de Evan Thompson, publié l’automne dernier chez Columbia University Press.

Avant de donner un aperçu du bouquin, un mot sur l’itinéraire particulier de son auteur. Evan Thompson est le fils du philosophe et historien des cultures William Irwin Thompson. Ce dernier fut aussi l’instigateur de la Lindisfarne Association, un regroupement d’intellectuels qui, de 1972 à 2012, ont réfléchi sur nombre de questions touchant la planétarisation de la culture. (suite…)

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


  • Page 1 of 2
  • 1
  • 2
  • >