Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 19 avril 2021
Splendeurs et misères des publications scientifiques

Ce joli titre du billet d’aujourd’hui, je l’ai piqué à un cours de l’UPop Montréal qui a été donné récemment par Julie Augustin, doctorante en Sciences Biologiques à l’Université de Montréal. Julie a fait un travail remarquable pour exposer, en deux séances d’une heure, les objectifs et le fonctionnement des publications académiques. Ceux-ci demeurent en effet opaques pour la majorité de la population. Mais en ces temps de pandémie où l’on se fait citer quasi quotidiennement des publications scientifiques, il est essentiel d’en comprendre les rouages pour évaluer ne serait-ce que les mesures sanitaires qui s’en réclament. Ou pire, celles qui en font fi. La deuxième partie de ce billet se penchera d’ailleurs comme la semaine dernière sur ce sujet. Le premier ministre François Legault ayant une fois de plus fait volte-face et assoupli ses règles concernant le port du masque à l’extérieur que j’avais critiqué la semaine dernière, je me dis que, qui sait, il est peut-être un fervent lecteur du blogue du Cerveau à tous les niveaux… 😉 (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


lundi, 29 mars 2021
Que nous révèle un an de pandémie sur la science et la médecine ?

Il y a un peu plus d’un an entraient en scène ces très petits êtres qui bouleversent nos vies, les SARS-CoV-2  pour les intimes. J’avais alors évidemment écrit quelques billets sur cette crise sanitaire sans précédent, attirant l’attention sur quelques angles morts des recommandations du gouvernement québécois en incitant par exemple François Legault à se raviser et à rouvrir les ateliers de vélo pour notre santé immunitaire (ce qu’il fera sous les multiples pressions quelques jours plus tard) ou attirant simplement l’attention sur la santé mentale au temps du confinement. Un an après, que nous apprend la pandémie sur la science, la médecine, la politique et le monde capitaliste dans lequel nous vivons ? Pas mal de choses j’ai l’impression. Entre autres, pour ceux et celles qui en doutaient encore, que ces différentes sphères d’activité sont intimement liées. Retour sur l’an 01 de la COVID-19 à la lumière d’un article récent d’Isabelle Stengers. (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


lundi, 22 février 2021
Des cours en ligne sur la COVID-19, la science et le cerveau

Pandémie oblige encore, j’aimerais vous signaler aujourd’hui plusieurs ressources déjà en ligne où à venir prochainement sur les sujets annoncés dans le titre de ce billet. Elles sont accessibles gratuitement grâce au collectif de bénévoles de l’UPop Montréal dont j’ai le plaisir de faire partie. Et ça commence pas plus tard que demain soir, alors que débute le premier cours de cette session Printemps-Hivers 2021 ! (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


lundi, 28 septembre 2020
Réfléchir à la science et à la psychiatrie avec deux ouvrages récents

Toujours dans ma tentative d’écrire des billets de blogue un peu moins longs afin de me laisser plus de temps pour un gros projet d’écriture, je vous propose cette semaine simplement deux livres qui ont attiré mon attention dernièrement.

Le premier est “Le goût du vrai”, petit texte que vient de publier Étienne Klein en juillet dernier chez Gallimard dans la collection Tracts. Le physicien, mais surtout ici le philosophe des sciences, y propose quelques réflexions sur notre rapport à la science que lui ont inspirées les premiers mois de la crise sanitaire mondiale. Celle-ci a exacerbé ou du moins mis en lumière certains biais cognitifs humains qui posent problème à la prise de décision éclairée par les données scientifiques disponibles. Par exemple, affirmer des choses avec aplomb sans se rendre compte qu’on est sorti de son champ de compétence. Ou encore, adhérer à telle idée sans savoir d’où elle vient, seulement par ce qu’elle nous plait et est conforme à notre système de valeur. (suite…)

Du simple au complexe, Les troubles de l'esprit | Pas de commentaires


mardi, 8 septembre 2020
La science : une entreprise collective aux racines lointaines

Je voudrais vous parler aujourd’hui de l’origine lointaine d’un aspect fondamental de l’entreprise scientifique : le fait qu’il s’agit d’une construction collective. Mais avant, permettez-moi de rappeler quelques caractéristiques de la science qui va nous permettre de mieux apprécier ses racines.

Les gens ont souvent une idée déformée de ce qu’est la science. Trop souvent, on associe un fait ou une loi scientifique à une certitude. Alors que ce ne sont, pour paraphraser le physicien Étienne Klein que j’écoutais à la radio hier, que des « petits bouts de réels » que l’on croit comprendre. Et cela, en fonction de relations qui nous semblent invariables entre certains phénomènes, ce qu’on va appeler des lois scientifiques. (suite…)

De la pensée au langage, L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


  • Page 1 of 2
  • 1
  • 2
  • >