Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






mardi, 9 octobre 2018
Quelques suggestions de lecture

Quelques simples suggestions de lecture cette semaine parce que je dois préparer et donner trois cours / formations que vous pourrez d’ailleurs retrouver en pdf dans la section l’école des profs du Cerveau à tous les niveaux.

La première a justement rapport au cours que je donne cet après-midi à l’Université du troisième âge (UTA) de Beloeil, le premier de ma série de huit que je donne dans différentes villes depuis quelques années. J’en profite donc pour vous rappeler une initiative de l’automne dernier, celle où je me suis amusé à écrire huit billets sur certains aspects de chacun de ces cours (donnés alors à l’UTA de Longueuil et de St-Bruno). Je vous renvoie donc à ces billets dont les titres qui suivent évoquent leur contenu : (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


mardi, 4 septembre 2018
Est-ce que mieux comprendre comment fonctionne notre «corps-cerveau» peut aider à améliorer le monde ?

Bien que la chaleur accablante (32 degrés Celsius prévu demain à Montréal dans les prévisions météo) rend difficile de croire que l’été est déjà derrière nous, c’est bel et bien le cas ! Mais pour ce billet qui marque la rentrée automnale, je garderai un pied dans l’été puisque je vous présente le texte d’une présentation donnée à la fin du mois de juin dernier au Festival Virage de Sainte-Rose-du-Nord, dans la belle région québécoise du fjord du Saguenay. Il s’agissait de la 4e édition de cette formidable rencontre où conférences et ateliers sur la transition écologique et l’après-capitalisme sont tout aussi à l’honneur le jour que les spectacles de musique le soir.

J’en avais déjà parlé sur Éloge de la suite, mon site web consacré à la vie et l’œuvre d’Henri Laborit, puisque l’esprit de ce festival m’a rappelé celui d’un de mes livres préférés Laborit : « La société informationnelle. Idées pour l’autogestion ». J’avais d’ailleurs intitulé ma présentation, de manière un peu provocatrice à la Laborit, « Est-ce que mieux comprendre comment fonctionne notre « corps-cerveau » peut aider à améliorer le monde ? ». Comme le festival Virage était entièrement « low-tech » cette année (pas d’électricité sur le site) j’ai été obligé de délaisser mon traditionnel Power Point et j’avais écrit ma conférence pour essayer de ne pas trop me perdre en route (mais comme d’habitude, j’ai fait digression sur digression…).

J’ai profité de l’été pour inclure quelques images dans ce texte et c’est cette version illustrée que je vous propose ici cette semaine. (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


lundi, 12 juin 2017
Une conférence sur Henri Laborit

Un peu comme je l’ai fait la semaine dernière, la pièce de résistance d’aujourd’hui arrivera… demain ! C’est que je donne mardi le 13 juin ma dernière conférence de la saison qui a pour titre « Henri Laborit, un précurseur en neurobiologie » et que sa préparation ne me laisse pas vraiment le temps pour un billet original aujourd’hui. Je vous renvoie donc pour l’instant à celui que j’ai écrit vendredi dernier sur mon autre site web, Éloge de la suite, qui lui est consacré. Car plusieurs d’entre vous devez commencer à savoir que ce personnage m’a beaucoup influencé, d’où ce second site qui, depuis son ouverture en novembre 2014, est devenu LA référence sur l’œuvre de Laborit tellement les gens m’ont envoyé de documents à mettre en valeur, tant écrits qu’audio ou vidéo.

Je disais « pour l’instant » car je mettrai demain ici en fin de journée le texte et les images de cette conférence que je prononcerai dans le cadre du Café Sciences du Sud Luberon, en France (ce sera donc une conférence par Skype car j’habite au Québec). [ MISE À JOUR 14 JUIN : voici donc une version « texte et images » de cette conférence.] (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


lundi, 15 mai 2017
Parlons d’argent, de hiérarchies sociales et de cerveaux

Récemment, au Québec, les dirigeants de la firme Bombardier ont soulevé un tollé de protestation populaire en s’octroyant des hausses de salaire faramineuses. Les revenus des cinq plus hauts dirigeants de la multinationale et de leur PDG ont en effet totalisé environ 43 millions de dollars durant la dernière année. Durant cette même année, et c’est ce qui a ajouté au scandale, des milliers d’employés étaient licenciés dans le cadre du plan de redressement de l’entreprise qui recevait en même temps près de trois milliards de dollars en aide publique.

Il s’est écrit beaucoup de choses sur cet événement fâcheux et malheureusement pas si exceptionnel. Je me contenterai d’ajouter deux remarques qui vont permettre de signaler deux études récentes sur le cerveau. D’abord que les hiérarchies sociales semblent avoir atteint dans nos sociétés capitalistes des niveaux à faire rougir d’envie les pharaons égyptiens. Et ensuite que le comportement de ces dirigeants d’entreprises qui siphonnent l’argent public affecte négativement le cerveau des plus pauvres. Explications… (suite…)

Les troubles de l'esprit | Pas de commentaires


lundi, 8 février 2016
Trois événements sur Henri Laborit comme autant de prétextes pour faire de l’histoire des sciences

Appréhender la complexité du cerveau n’est pas facile. On a beau répéter que 85 milliards de neurones sont enchevêtrés avec autant de cellules gliales, qu’au sein de chacune de ces cellules il y a un réseau métabolique de milliers d’enzymes qui maintient la cellule en vie, qu’un neurone peut recevoir des connexions de milliers d’autres neurones, qu’à chaque milliseconde l’activité nerveuse fluctue de manière dynamique dans ces réseaux, rien n’y fait, c’est comme les distances astronomiques, cela nous échappe.

Malgré notre ignorance encore grande devant cette complexité, il est paradoxalement pas facile de saisir l’ampleur des connaissances actuelles sur le cerveau humain. (suite…)

Du simple au complexe, L'émergence de la conscience | 1 commentaire


  • Page 1 of 2
  • 1
  • 2
  • >