Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 31 décembre 2012
L’année 2012 en neuroscience

En ce dernier jour de 2012, je ne tenterai pas de faire une revue de l’année des découvertes marquantes en neurosciences, tâche colossale (et ô combien subjective) que je laisse à d’autres. Tout au plus puis-je vous inviter à relire la cinquantaine de billets publiés sur ce blogue cette année, à commencer par celui du 2 janvier 2012 intitulé « Atlas de cerveaux pour le dix ans du Cerveau à tous les niveaux ! ». Et l’on se souhaite bien entendu de pouvoir en faire autant en 2013 (voir la colonne ci-contre) !

En guise de revue de l’année, je vous propose plutôt les trois liens ci-bas. J’attire particulièrement votre attention sur le premier qui répertorie les cinq articles les plus téléchargés sur le site de la revue « Trends in Neurosciences ». (Lire la suite…)

Du simple au complexe | 1 commentaire


Lundi, 24 décembre 2012
Parenté et origine évolutive des sociétés humaines

Le temps des Fêtes est un des prétextes de choix pour se retrouver en famille. Le fait d’avoir de la parenté est toutefois si universel et si commun pour nous tous  qu’on n’est pas porté à en questionner les origines. Et pourtant, cette parenté a joué et joue toujours un rôle déterminant dans la façon dont s’organisent nos sociétés.

Le primatologue montréalais Bernard Chapais le démontre de façon convaincante dans son livre Primeval Kinship: How Pair-Bonding Gave Birth to Human Society, publié en 2008 et pour lequel il a reçu un prix important en anthropologie en 2010 (voir le 2e lien ci-bas). (Lire la suite…)

Le bricolage de l'évolution | 2 commentaires »


Lundi, 17 décembre 2012
L’évolution n’est pas que la sélection naturelle

Parlons un peu de la complexité du vivant, et comment on peut en rendre compte par certains mécanismes de l’évolution. Et comme Noël approche, commençons en rappelant que pour les créationnistes qui se réclament du « design intelligent », la grande complexité de certains organes, œil ou cerveau par exemple, suffit à invalider la théorie de l’évolution. Pour eux, on ne peut pas imaginer une succession de petites étapes animées par la sélection naturelle qui auraient pu mener à de telles constructions, seul un Designer intelligent (lire : Dieu) a pu le faire.

Malheureusement pour eux, de nombreux biologistes, de Gould à Dawkins en passant par PZ Myers dont on va parler aujourd’hui, ont montré que nous avions plutôt affaire à un Horloger aveugle qu’à un Designer intelligent. Bref, que la théorie de l’évolution peut expliquer la complexité du vivant. (Lire la suite…)

Le bricolage de l'évolution | 3 commentaires »


Lundi, 10 décembre 2012
Les bases moléculaires du toucher se précisent

Contrairement à d’autres sens comme la vision où l’on connaît les molécules responsables de la transformation du stimulus physique en influx nerveux, le mécanisme à la base du simple toucher demeurait nébuleux. Mais dans un article qui vient tout juste d’être publié dans la revue Nature, des scientifiques de l’Université de Californie, San Francisco, pensent avoir trouvé ce chaînon manquant de la transduction pour le toucher. (Lire la suite…)

Les détecteurs sensoriels | 4 commentaires »


Lundi, 3 décembre 2012
Aux origines des émotions : les neurosciences affectives

En 1998, Jaak Panksepp publiait un ouvrage de référence dont le titre, “Affective Neuroscience” (les neurosciences affectives, en français), allait devenir l’expression consacrée pour ce « jeune » champ de recherche qui étudie les mécanismes neuronaux derrières nos émotions. Jeune, parce qu’on a longtemps considéré les émotions comme quelque chose se situant en dehors du champ d’investigation scientifique.

Mais ce n’est plus le cas, et « The Archaeology of Mind: Neuroevolutionary Origins of Human Emotions”, que Panksepp vient de publier confirme dans un langage accessible à un public plus vaste la pertinence et l’intérêt grandissant des neurosciences affectives défrichées il y a près de 15 ans dans son livre éponyme. Et un moyen encore plus rapide de prendre contact avec les thèses de Panksepp, c’est d’écouter le récent entretien qu’il a accordé à Ginger Campbell pour le 91e épisode du toujours très attendu Brain Science Podcast. (Lire la suite…)

Que d'émotions! | 6 commentaires »