Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






mardi, 4 septembre 2018
Est-ce que mieux comprendre comment fonctionne notre «corps-cerveau» peut aider à améliorer le monde ?

Bien que la chaleur accablante (32 degrés Celsius prévu demain à Montréal dans les prévisions météo) rend difficile de croire que l’été est déjà derrière nous, c’est bel et bien le cas ! Mais pour ce billet qui marque la rentrée automnale, je garderai un pied dans l’été puisque je vous présente le texte d’une présentation donnée à la fin du mois de juin dernier au Festival Virage de Sainte-Rose-du-Nord, dans la belle région québécoise du fjord du Saguenay. Il s’agissait de la 4e édition de cette formidable rencontre où conférences et ateliers sur la transition écologique et l’après-capitalisme sont tout aussi à l’honneur le jour que les spectacles de musique le soir.

J’en avais déjà parlé sur Éloge de la suite, mon site web consacré à la vie et l’œuvre d’Henri Laborit, puisque l’esprit de ce festival m’a rappelé celui d’un de mes livres préférés Laborit : « La société informationnelle. Idées pour l’autogestion ». J’avais d’ailleurs intitulé ma présentation, de manière un peu provocatrice à la Laborit, « Est-ce que mieux comprendre comment fonctionne notre « corps-cerveau » peut aider à améliorer le monde ? ». Comme le festival Virage était entièrement « low-tech » cette année (pas d’électricité sur le site) j’ai été obligé de délaisser mon traditionnel Power Point et j’avais écrit ma conférence pour essayer de ne pas trop me perdre en route (mais comme d’habitude, j’ai fait digression sur digression…).

J’ai profité de l’été pour inclure quelques images dans ce texte et c’est cette version illustrée que je vous propose ici cette semaine. (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires