Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 18 novembre 2019
Un café philosophique sous le thème « Sciences cognitives et libre arbitre »

Cette semaine, au lieu de vous faire un premier billet sur ma prochaine séance du cours «Notre cerveau à tous les niveaux» qui aura lieu le mercredi 27 novembre prochain, je fais une petite parenthèse pour vous parler d’un autre cours de l’UPop Montréal qui se donnera ce soir au même café Les Oubliettes. Il s’agit du cours Cafés philosophiques. 10 ans, 10 discussions animé par Frédéric Legris, professeur de philosophie au cégep de St-Jean-sur-Richelieu. Ce cours se veut une rétrospective bonifiée des 10 ans de l’UPop Montréal : un.e professeur.e d’un ancien cours de chaque année de l’UPop vient rappeler un enjeu majeur développé dans cet ancien cours qui devient le point de départ d’une discussion collective à visée philosophique. Et ce soir, en tant qu’ancien prof du cours Parlons cerveau de l’UPop, c’est moi qui ai l’honneur de démarrer la discussion avec une courte présentation sur le thème : « Sciences cognitives et libre arbitre : de nouveaux paradigmes qui éclairent la question« . (suite…)

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


lundi, 28 mars 2016
L’activité endogène du cerveau force à repenser plusieurs phénomènes

L’idée de ce billet m’est venue en regardant la forte pluie tomber ce matin sur Montréal. C’est qu’en boutade, je dis souvent, pour attirer l’attention sur l’activité endogène du cerveau, « qu’il pleut tout le temps dans notre tête » ! Qu’est-ce à dire ?

C’est que depuis quelques décennies, on peut dire qu’on est passé d’une conception passive d’un cerveau qui attend ses inputs de l’environnement pour y réagir à une conception d’un cerveau ayant toujours une activité endogène (et qui, comme on va le voir, influence ce qui parvient au cerveau de l’extérieur). (suite…)

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


lundi, 25 novembre 2013
Le neurobiologiste qui a découvert qu’il était psychopathe

Je vous avais déjà résumé les grandes lignes du dernier cours de Parlons cerveau IV intitulé « Neuroscience et libre arbitre » qui aura lieu ce mercredi 27 novembre (voir le premier lien ci-bas). En cherchant un article récent pour illustrer ce propos, je tombe sur cette histoire digne d’un titre de livre d’Oliver Sacks. Celle d’un chercheur en neuroscience qui découvre, en analysant les résultats d’une de ses expériences en imagerie cérébrale, que son cerveau a toutes les caractéristiques classiques de celui d’un… psychopathe ! (suite…)

Les troubles de l'esprit | 2 commentaires »


lundi, 22 juillet 2013
Daniel Wegner : un apport scientifique difficile à oublier

Le nom de Daniel Wegner restera pour plusieurs associé à l’image d’un ours polaire. Ce pionnier de la psychologie sociale avait en effet utilisé l’image de cette bête pour montrer à quel point il nous est difficile de supprimer une pensée si l’on nous demande simplement de ne pas y penser ! (suite…)

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


lundi, 20 mai 2013
Libre arbitre et neuroscience

La question du libre arbitre compte certainement parmi les (sinon LA) questions qui a fait couler le plus d’encre depuis que l’être humain s’interroge sur sa condition. Or depuis quelques décennies, les neurosciences se sont invitées dans le débat. Et les données qu’elles apportent ne peuvent plus être ignorées par les philosophes.

Tout a commencé quand on a découvert, dans les années 1960, qu’un mouvement volontaire (et donc librement initié) est précédé dans le cerveau d’une activité neuronale préparatoire détectable une bonne seconde avant l’exécution du mouvement. (suite…)

L'émergence de la conscience | 9 commentaires »


  • Page 1 of 2
  • 1
  • 2
  • >