Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 3 juillet 2017
Lectures de vacances

Avec le mois de juillet commence les vacances pour bien des gens (dont votre humble serviteur). Les billets des prochaines semaines seront donc plus courts et paraîtront peut-être de façon un peu plus irrégulière au gré des connexions Internet qui me seront accessibles. Car j’ai bien l’intention de m’évader un peu dans la nature, ce que je vous souhaite aussi tant les études en montrant les bienfaits sur notre santé physique et mentale sont nombreuses.

Mais si jamais il vous faut votre dose hebdomadaire sur ce blogue et que cette posologie estivale est trop faible pour vous, je vous invite à retourner voir les 14 longs billets écrits l’automne passé et qui résumaient autant de thématiques abordées dans un cours sur la «cognition incarnée» donné durant ce même automne à l’UQAM.

Pour ce qui est d’aujourd’hui, je voudrais simplement vous suggérer deux « lecture d’été » dont la première a un lien avec ces innombrables boucles qui relient le cerveau, le corps et l’environnement puisqu’il s’agit de la première anthologie en français des écrits de Francisco Varela, un instigateur important de cette approche incarnée de la cognition. Intitulé «Le cercle créateur», ce livre vient d’être publié en mars dernier. (suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


lundi, 31 août 2015
Entrer dans la complexité sur la pointe des pieds : l’exemple de la neuroéducation

C’est la rentrée et sur sa page Facebook Normand Baillargeon attire notre attention sur l’article « La grande illusion de la neuroéducation » d’André Giordan qui, dit-il, rejoint pas mal ce qu’il défend dans son livre Légendes pédagogiques. Et comme pour toutes questions un tant soit peu complexe lancée sur les médias sociaux, les passions déferlent ensuite dans les commentaires. Voici donc ma contribution à cette discussion sous forme de petites considérations épistémologico-moralistes. Pardonnez si j’ai fait un peu plus long que d’habitude : on ne « moralise » pas sans s’expliquer un peu… (suite…)

De la pensée au langage | Pas de commentaires


lundi, 30 décembre 2013
La lecture d’un roman augmente la connectivité de régions cérébrales

Se plonger dans la lecture d’un bon roman durant le temps des Fêtes est un excellent moyen de décrocher, comme on dit. En se mettant dans la peau des protagonistes d’une histoire de plusieurs centaines de pages, on a non seulement l’impression d’avoir accès à d’autres univers, mais ce sentiment peut ensuite nous accompagner pendant un certain temps, voire durant toute notre vie pour les livres qui nous ont le plus marqué.

Or une étude publiée cet automne par Gregory S. Berns et ses collègues dans la revue Brain Connectivity semble montrer les bases neurobiologiques de ce phénomène. (suite…)

De la pensée au langage | Pas de commentaires


lundi, 14 octobre 2013
Les neurones de la lecture


Qu’est-ce que lire pour un neurobiologiste ? C’est rendre accessible les aires cérébrales du langage verbal aux régions visuelles du cerveau. Logique, mais pas facile à expliquer pour autant. Car il s’est écoulé trop peu de temps depuis l’invention de l’écriture (quelques milliers d’années) pour qu’une telle région cérébrale assurant le pont entre zones visuelles et du langage ait pu être façonnées par l’évolution de notre lignée qui se compte, elle, en centaines de milliers, voire en millions d’années. (suite…)

De la pensée au langage | Pas de commentaires