Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






mardi, 24 avril 2018
Soins parentaux, inclusion sociale et santé par le vélo !

Un billet qui papillonne cette semaine, inspiré par le printemps, la vie et ses différents moments : soins parentaux en bas âge, inclusion sociale à l’adolescence et santé par le vélo à un âge avancé !

D’abord le début de la vie, donc. Celui où l’on reçoit des soins parentaux plus ou moins attentifs. On savait depuis au moins une quinzaine d’années que la qualité de ces soins induits des changements épigénétiques chez la progéniture qui la rendra plus moins sensible au stress durant le reste de sa vie. Des changements, donc, qui n’affectaient pas la séquence des bases nucléiques de notre ADN, mais simplement la facilité avec laquelle ces gènes pourront s’exprimer.

Mais voilà qu’on vient de constater chez la souris (et l’humain suit habituellement…) que les mères moins maternantes stimulent chez leurs bébés la copie de certains « gènes sauteurs » qui, lorsqu’ils s’accumulent, semblent augmenter la réponse au stress des rejetons. (suite…)

Le corps en mouvement | Pas de commentaires