Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 11 août 2014
L’effet Mc Gurk, une illusion auditive

Quelque chose de très bref mais d’intriguant cette semaine, parce que l’été est encore là et propice aux escapades dans la nature

L’effet Mc Gurk, vous connaissez ? C’est une illusion, non pas d’optique, mais auditive. Elle montre à quel point notre cerveau se sert non seulement de ce qu’il entend, mais également de ce qu’il voit pour construire une perception auditive. Et dans le cas des mots prononcés, ce que l’on voit c’est la bouche de la personne qui prononce ces mots.

Or si une personne dit « ba », mais que l’on remplace l’image vidéo de sa bouche par une où il dit « fa », l’image impose à notre cerveau le son « fa » et ce, même si l’audio (qui dit « ba ») n’a pas changé. Mieux : le seul fait de détourner le regard et de ne plus regarder la bouche nous fait à nouveau entendre le son « ba » !

Même le chercheur du premier vidéo ci-bas, Lawrence Rosenblum, qui travaille sur cet effet depuis 25 ans et l’a vu des milliers de fois se fait toujours prendre par l’illusion. L’équivalent de bien des illusions d’optique, finalement, comme l’échiquier d’Adelson où même en voyant la preuve, on a de la difficulté à croire que les deux cases de l’échiquier sont du même gris.

Comme quoi certains circuits du cerveau sont tellement « câblés rigides » (« hard wired », en anglais) que notre pauvre petite rationalité consciente n’y peut pas grand-chose…

i_lien Horizon: Is Seeing Believing? Try The McGurk Effect!
i_lien Can You Trust Your Ears? (Audio Illusions)

Les détecteurs sensoriels | Pas de commentaires


Pour publier un commentaire (et nous éviter du SPAM), contactez-nous. Nous le transcrirons au bas de ce billet.