Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 21 octobre 2013
Liens sur les troubles anxieux

Nous poursuivons cette semaine une démarche déjà décrite dans ce blogue avec l’ajout de nouveaux liens cette fois-ci dans le sous-thème “Les troubles anxieux” du thème intitulé “Les troubles de l’esprit”. Chacun de ces liens vers d’autres sites web d’intérêt est accompagné d’un bref aperçu de ce qu’on peut y découvrir.

Le hasard a voulu que dans l’un des deux seuls niveaux d’organisation impliqués cette fois-ci, le niveau social, on retrouve plusieurs liens sur un sujet particulièrement chaud dans l’actualité du Québec en ce moment, comme dans bien d’autre pays d’ailleurs : la religion. Mais pas tant les détails de sa représentation ou non par des signes ostentatoires dans le fonction publique, mais carrément ses origines cognitives et évolutives ! Les liens au niveau moléculaire portent tous quant à eux sur la possibilité d’amoindrir les effets négatifs des peurs conditionnées suite à des stress post-traumatiques.

Niveau social :

d_lien La grande illusion. Comment la sélection naturelle a créé l’idée de Dieu
Interprétation de l’origine et de l’universalité des religions comme un phénomène dérivé des mécanismes cognitifs nécessaires à la vie sociale.

i_lien Religion, Evolution & What The New Atheists Overlook
Est-ce que la religion est un poison social pour l’esprit, un effet secondaire de certaines de nos capacités cognitives, ou encore une adaptation favorisant la vie en groupe ? Différents arguments de différents auteurs sur cette difficile question.

i_lien Darwin’s God
Article de fond qui présente rapidement le point de vue de “néo-athéistes” comme Richard Dawkins pour ensuite s’attarder sur l’étude des bases évolutives de la religion, c’est-à-dire l’idée que les croyances religieuses seraient une conséquence du câblage cérébral que les humains ont hérité de leurs ancêtres. Pourquoi cette croyance aurait-elle évolué ? Certains pensent qu’elle serait adaptative en soi. D’autres qu’elle serait une conséquence d’autres facultés cognitives qui, elles, auraient été sélectionnées.

i_lien The Evolution of the God Gene
Comment la religion a pu conférer des avantages évolutifs à travers l’étude de sociétés de chasseurs-cueilleurs et la perspective de la sélection de groupe.

i_lien How did religion evolve?
Sur les liens complexes qui relient moralité et religion, un argument appuyant l’idée que la religion n’a pas été directement sélectionnée par l’évolution pour favoriser la coopération, mais a évolué comme un sous-produit d’autres capacités cognitives sélectionnées pour d’autres fonctions.

a_lien New Study Reveals that Religion Does Not Lead to a Healthier Society
La religiosité d’une nation ne va pas de pair avec sa “santé morale”. Au contraire, un pays comme les États-Unis qui est parmi les pays les plus religieux d’occident a parmi les taux les plus hauts d’homicide, d’avortement et de grossesses chez les adolescentes.

Niveau moléculaire :

i_lien Erasing fear responses and preventing the return of fear.
Une peur conditionnée peut être diminuée en perturbant le processus de reconsolidation d’un souvenir traumatisant avec la prise de propranolol, un bêta-bloquant.

i_lien More on the propanolol – the drug that doesn’t erase memories
Un article qui remet les pendules à l’heure sur le buzz médiatique entourant le propranolol en rappelant qu’il n’y a pas d’effacement de souvenirs, mais seulement l’élimination de la réponse de peur du sujet.

i_lien Brain Researchers Open Door to Editing Memory
Article général sur la complexité des réactions biochimiques derrière nos processus mnésiques et les difficultés que rencontrent ceux qui tentent d’en modifier les traces.

i_lien Erasing Memories?
Deux exemples de molecules qui semblent permettre d’atténuer les reactions de peur suite à un stress post-traumatique : ZIP et propranolol.

Les troubles de l'esprit | 1 commentaire


Un commentaire à “Liens sur les troubles anxieux”

  1. steph dit :

    Bonjour
    Je ne suis pas psy mais je m’intéresse au neurofeedback dynamique. J’ai testé cette nouvelle technique, sur moi, avec de très bons résultats. Ce n’est pas remboursé donc je dois arrêter c’est dommage car cela m’a paru étonnament efficace. A tel point que je voudrais changer de métier et me former en tant que praticienne, afin de guérir moi-même tout en apaisant les souffrances d’autrui. J’hésite car cela demande un investissement. Connaissez-vous cette nouvelle pratique ? C’est encore peu répandu en France, et basé sur la plasticité et l’homéostasie du cerveau… Merci de votre réponse.