Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 4 avril 2011
Dépoussiérer le « cerveau triunique » et le « système limbique »

Il y a des concepts, en neurosciences comme ailleurs, qui sont si pratiques qu’il ne nous vient plus à l’esprit de les remettre en question. Pourtant, rien n’étant acquis définitivement en science, quoi de plus normal que de vouloir périodiquement les dépoussiérer un peu !

Récemment, deux neuroanatomistes, Pierre-Yves Risold et Helmut Wicht, se sont livrés à cet exercice à propos du « cerveau triunique » et du « système limbique ». Et ces deux concepts se révèlent pour le moins problématiques à la lumière des données neuro-anatomiques contemporaines.

Une capsule histoire intitulée « Cerveau triunique et système limbique : ce qu’il faut jeter, ce qu’on peut garder » a donc été rédigée pour résumer les failles de ces modèles, et ce à quoi ils pourraient toujours servir. Ces mises en garde ont également été ajoutées dans le texte de notre page présentant les trois étages du cerveau triunique tels que popularisés par Paul MacLean à partir des années 1960.

Enfin, cette nouvelle capsule histoire a été ajoutée à notre page sur le système limbique, de même que sur celle présentant le circuit de Papez qui en est un sous-ensemble. Et à chaque fois, nous l’avons accompagné d’une autre capsule histoire déjà rédigée, mais fort pertinente ici puisqu’elle s’intitule « La localisation du « cerveau des émotions » ».

i_lien Avez-vous un « cerveau reptilien » ?
i_lien Émotions : mais où est le système limbique ?

Le bricolage de l'évolution | 3 commentaires »


3 commentaires à “Dépoussiérer le « cerveau triunique » et le « système limbique »”

  1. [...] des années 1950 qui s’est répandu dans la culture populaire et que nous allons tenter de dépoussiérer. L’amélioration des techniques de marquage des voies neuronales et d’imagerie cérébrale [...]

  2. [...] des années 1950 qui s’est répandu dans la culture populaire et que nous allons tenter de dépoussiérer. L’amélioration des techniques de marquage des voies neuronales et d’imagerie cérébrale [...]

  3. [...] des années 1950 qui s’est répandu dans la culture populaire et que nous allons tenter de dépoussiérer. L’amélioration des techniques de marquage des voies neuronales et d’imagerie cérébrale [...]