Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 17 janvier 2011
Des souvenirs toujours reconstruits

faux-souvenirsOn a tendance à croire que nos souvenirs sont fiables et qu’ils n’ont rien à voir avec les confabulations qu’inventent les gens souffrant du syndrome des faux souvenirs. Des scénarios difficiles à trancher moralement, comme ceux développés par le psychologue Jonathan Haidt, montrent toutefois que les sujets normaux sont étonnamment prompts à inventer une explication pour justifier une posture morale intuitive comme le rejet de l’inceste.

Ces données ne sont pas sans rappeler les patients au cerveau divisé (« split brain ») dont l’hémisphère gauche fournit des justifications langagières à son comportement afin de lui donner une impression de cohérence.

Plus généralement, on pense aussi au phénomène de reconsolidation mnésique : le fait que chaque fois qu’on se souvient de quelque chose, le substrat neuronal de ce souvenir est « recalibré » en fonction de la situation présente et peut devenir ainsi, de reconstruction en reconstruction, assez différent du stimulus original.

i_lien Confabulatory hypermnesia, or severe false memory syndrome
i_rec Jonathan Haidt’s Home Page
i_rec “I read Playboy for the articles”

Au coeur de la mémoire, L'émergence de la conscience | 6 commentaires »


6 commentaires à “Des souvenirs toujours reconstruits”

  1. Ce site est très bien organisé, très fructueux,simplement et clairement rédigé. Il s’avère, par excellence, une référence très fiable pour un éducateur, un formateur ou un conférencier. Je vous félicite pour l’avoir mis à la disposition des chercheurs de connaissances dans le domaine scientifique. J’en serais encore très fier et heureux si vous m’indiquiez le procédé d’en obtenir une copie numérisée à mettre sur un support portable car la connexion à internet n’est pas toujours disponible. Je porte à votre connaissance que je suis dans l’enseignement et voudrais en faire ma référence lors de mes activités d’enseignement.
    Bien cordialement.
    Bouchta Jebbah.

  2. [...] viendrait d’une différence dans les processus cognitifs nous permettant de reconstruire le passé et de se projeter dans l’avenir, ces derniers étant peut-être plus exigeants pour nous, d’où [...]

  3. [...] viendrait d’une différence dans les processus cognitifs nous permettant de reconstruire le passé et de se projeter dans l’avenir, ces derniers étant peut-être plus exigeants pour nous, d’où [...]