Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 9 janvier 2017
En 2017, pour voir les « santé et sérénité » se réaliser : bougez !

Après être sorti de notre routine habituelle durant le temps des Fêtes, nous revoilà au début d’une autre année, bien disposé.es à prendre de bonnes résolutions pour ne pas retomber dans les tracas de la vie quotidienne. Mais on a beau s’être fait souhaiter « santé et sérénité » deux fois plutôt qu’une, on sait qu’il n’est pas facile de changer des habitudes de vie. D’où le sourire en coin inévitable quand on dévoile nos résolutions du nouvel an à nos proches…

Ne reculant devant aucun défi (!), j’aimerais pour ma part vous proposer une résolution tout à fait réalisable pour l’année qui vient. Quelque chose susceptible de vous apporter « santé et sérénité » et même plus. Non, ce n’est pas une pilule chère de Big Pharma. C’est même complètement gratuit et accessible en tout temps. Ça consiste à se lever de sa chaise, s’habiller si c’est l’hiver, et aller marcher un quart d’heure dehors ! Vous voulez une plus forte dose qui vous fera encore plus de bien ? Allez courir une demi-heure ou skier une heure ou deux ! Posologie recommandée : à chaque jour. (suite…)

Le corps en mouvement | Pas de commentaires