Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 18 octobre 2021
Un manifeste pour une véritable santé publique

J’aimerais vous parler aujourd’hui d’une initiative importante qui est un peu passée sous le radar des grands médias : Le Manifeste pour une véritable Santé publique. Il soutient entre autre que la santé publique a failli à de nombreux niveaux durant la crise sanitaire en laissant plusieurs décisions être davantage motivées politiquement que scientifiquement. Plusieurs des mesures mises en place au Québec par le gouvernement Legault, la plupart du temps de façon unilatérale, auraient fait, selon les 640 professionnels de la santé et universitaires qui ont présentement signé le manifeste, plus de tort que de bien à la population dans son ensemble. L’un des objectifs de ce regroupement est d’ailleurs de répertorier ces « dommages collatéraux » qui vont de l’anxiété à la dépression en passant par le décrochage scolaire, les violences familiales, les surdoses et même le suicide. C’est en ce sens qu’il me semble pertinent d’en parler dans un blogue qui ne cesse vouloir montrer les liens intimes qui unissent notre cerveau, notre corps et notre environnement. (suite…)

Les troubles de l'esprit | Pas de commentaires