Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 28 octobre 2019
L’hominisation et ses nombreuses causes entrelacées

La deuxième séance du cours  «Notre cerveau à tous les niveaux» que j’ai le plaisir de donner en collaboration avec l’UPop Montréal aura lieu ce mercredi 30 octobre à 19h au café Les Oubliettes. Intitulé « De la «poussière d’étoile» à la vie : ces bizarreries qui font qu’on est ici aujourd’hui », j’en ai déjà donné un aperçu général ici la semaine dernière. Comme je l’avais expliqué dans le billet qui présentait ce projet, je voudrais cette semaine m’attarder sur un point plus spécifique du cours, le long processus d’hominisation qui nous a permis de devenir si différents des autres primates. C’est la question que j’aborderai après la pause mercredi, donc après la première heure durant laquelle nous aurons parcouru environ 13 milliards d’années d’évolution cosmique, chimique, et biologique pour aller de la poussière d’étoile jusqu’à l’émergence des systèmes nerveux chez les multicellulaires !

Après, donc, avoir survolé ce qui a rendu possible les cerveaux souvent étranges des autres animaux à la base de la sensibilité et de la cognition animale, nous essaierons de voir ce qui distingue un peu le nôtre de celui des autres primates. (suite…)

Le bricolage de l'évolution | Pas de commentaires


mardi, 16 août 2011
Cro-magnon toujours en nous

Pourquoi fait-il de la fièvre ? Parce qu’il souffre d’une infection. Pourquoi éprouve-t-elle du dégoût pour les raviolis à la viande ? Parce qu’elle a déjà fait une indigestion avec des raviolis avariés. Pourquoi baisent-ils ? Parce que c’est bon. Voilà des réponses correctes, mais certainement pas complètes. Il leur manque ce qu’il faudrait pour satisfaire un enfant qui insisterait : “Mais pourquoi c’est comme ça ?”

 

Car il nous est toujours plus facile de comprendre nos comportements de manière proximale, c’est-à-dire comme ils sont aujourd’hui, qu’en essayant de les replacer dans la longue marche évolutive qui a mené jusqu’à nous. Pourtant, les explications ultimes que suggère la théorie de l’évolution nous donnent souvent une compréhension plus profonde et plus cohérente des conduites humaines. (suite…)

Le bricolage de l'évolution | 2 commentaires »


lundi, 28 février 2011
Taille du cerveau humain : quand évolution ne rime plus avec augmentation

petit_cerveau

On le sait, la curiosité et les hyperliens des sites web peuvent être, ensemble, une formidable source de perte de temps ! Mais parfois de belles pertes de temps, comme le démontre le parcours derrière ce billet…

C’est ainsi qu’en tant que montréalais francophone je suis tombé sur le premier article ci-bas, d’une université de ma ville. On y présente le livre Big Brain, publié en 2009 par deux spécialistes des neurosciences, Gary Lynch et Richard Granger. Les auteurs y relatent, entre autres, la découverte du crâne de Boskop en Afrique du Sud au début des années 1900. Une découverte qui, selon eux, semble indiquer l’existence d’êtres anciens dont le cerveau aurait été plus de 30 % plus gros que le cerveau humain actuel. Et dont le mode de réflexion, par conséquent, aurait probablement été plus complexe que les humains modernes. (suite…)

Le bricolage de l'évolution | 6 commentaires »