Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 10 novembre 2014
Neurones inhibiteurs : plus qu’un simple frein

On connaît l’existence des cellules gliales depuis aussi longtemps que les neurones mais ce n’est que depuis deux ou trois décennies que l’on découvre leur réelle importance dans la communication cérébrale. De même, on sait depuis fort longtemps aussi qu’entre les gros neurones excitateurs du cortex cérébral se trouve une multitude de petits neurones inhibiteurs. Or de simples « freins » de l’activité corticale, ceux-ci révèlent eux aussi peu à peu une diversité de nature, de forme, de connectivité et de fonction (suite…)

Le développement de nos facultés, Les troubles de l'esprit | Pas de commentaires


lundi, 15 juillet 2013
L’exercice régulier : un remède contre l’anxiété

L’été est souvent une période de l’année où l’on bouge davantage et c’est d’ailleurs une excellente idée. Car ceux et celles qui font de l’exercice régulièrement le savent d’expérience, et de nombreuses études le confirment chez l’humain : être actif physiquement est l’un des moyens les plus efficaces pour combattre l’anxiété.

Mais pourquoi en est-il ainsi ? Il faut d’abord rappeler l’existence d’un phénomène assez remarquable que l’on croyait impossible il y a 20 ans à peine : de nouveaux neurones (en brun sur l’image ci-haut) naissent dans certaines régions du cerveau, comme l’hippocampe. En fait, ces nouveaux neurones se différencient à partir de cellules souches, un phénomène qui reçut le nom de neurogenèse cérébrale chez l’adulte. (suite…)

Les troubles de l'esprit | Pas de commentaires