Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 9 décembre 2013
La pauvreté impose un « fardeau cognitif » au cerveau

À l’approche des Fêtes et de son opulence, il est de bon ton, surtout dans les grands médias, d’avoir une pensée pour « les pauvres », voire même de leur ramasser quelques cannes de conserve pour les aider à passer l’hiver. Les causes structurelles de cette pauvreté sont rarement abordées, sinon pour dire que des politiques plus progressistes seraient requises au nom de principes comme l’égalité et la solidarité.

Les neurosciences apportent cependant de plus en plus d’arguments démontrant que ce fléau peut avoir de graves conséquences non seulement sur la santé (ça, on le sait depuis longtemps), mais sur les capacités cognitives mêmes des personnes qui peinent à « joindre les deux bouts ». (suite…)

Le développement de nos facultés | Pas de commentaires