Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






lundi, 30 juin 2014
Préserver notre corps et notre cerveau des maux de la civilisation

Notre espèce a évolué durant plusieurs centaines de milliers d’année dans de petits groupes de chasseurs cueilleurs se déplaçant dans la nature. Ce n’est que depuis seulement une dizaine de milliers d’années que nous avons formé des villages, puis de villes. Aujourd’hui, une grande partie de l’humanité vit dans des mégapoles et travaille dans des usines ou des bureaux sans grand contact avec la nature. Pire, nos véritables contacts avec les autres êtres humains deviennent de plus en plus virtuels, sans trop de liens affectifs. (suite…)

Le bricolage de l'évolution | Pas de commentaires


lundi, 7 novembre 2011
Les effets nocifs de la télé sur les jeunes enfants

Si la tentation est forte pour des parents fatigués d’installer bébé devant la télévision pour respirer un peu, une étude conjointe du CHU Sainte-Justine et de l’Université du Michigan, publiée dans Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine, devrait vous convaincre qu’il s’agit là d’une mauvaise idée.

L’étude démontre en effet que plus un enfant passe de temps devant la télé entre 2 et 4 ans, plus il a de problèmes à l’école plus tard (en l’occurrence ici, vers l’âge de 10 ans). Sans parler des mauvaises habitudes pour la santé qu’il aura acquises. (suite…)

Le développement de nos facultés | 4 commentaires »