Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 20 avril 2015
Notre identité personnelle : une illusion qui cache un «work-in-progress» ?

Fasciné par ces photos de famille reprises au même endroit avec les mêmes personnes deux ou trois décennies plus tard (voir le 1er lien ci-bas), j’ai proposé récemment à la mienne de se prêter au jeu. Même si nous ne sommes pas allés jusqu’à chercher des vêtements similaires aux photos originales, le fait de nous voir, dans certains cas plus de 40 ans plus tard, avec la même posture dans la même cuisine a quelque chose de troublant et pose des questions sur la notion même d’identité personnelle.

D’où vient ce sentiment très fort qui fait que l’on se sent toujours à peu près la même personne ? (Lire la suite…)

Au coeur de la mémoire | Pas de commentaires


Mardi, 14 avril 2015
De quoi sont faits nos chromosomes ?

C’est en faisant une recherche sur Internet avec l’expression « De quoi sommes-nous faits ? » que je suis tombé par hasard sur le remarquable site web suisse Chromosome Walk (1er lien ci-bas). La page « De quoi sommes-nous faits ? » de ce site permet, en déplaçant de gauche à droite un curseur au bas de la page, de passer de la cellule aux chromosomes, puis à l’ADN dont ils sont constitués, à la copie en l’ARN messager de cet ADN capable de sortir du noyau cellulaire pour rejoindre les ribosomes capables à leur tour de construire les protéines correspondantes, ouf !… (Lire la suite…)

Du simple au complexe, Le bricolage de l'évolution | Pas de commentaires


Lundi, 6 avril 2015
La conscience comme dissolution temporaire des réseaux fonctionnels du cerveau

Qu’est-ce qui se passe dans le cerveau lorsqu’on prend conscience de quelque chose ? Autrement dit, y’a-t-il une géographie des connexions neuronales propre à la prise de conscience d’un stimulus (présenté par exemple très brièvement, de sorte qu’on peut en avoir conscience ou pas)?

La question que l’on pose ici n’est pas nouvelle. Elle revient à se demander s’il y a des réseaux cérébraux particuliers qui sont essentiels à la conscience ou si celle-ci émerge de la connectivité de larges pans de nos cortex sensoriels et associatifs. C’est cette dernière approche globale qui vient de recevoir un appui avec la publication en mars dernier dans la revue PNAS d’un article intitulé Breakdown of the brain’s functional network modularity with awareness. (Lire la suite…)

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


Lundi, 30 mars 2015
Quel chemin trace le désir ? La piste de l’ocytocine


Chaque année au Québec, depuis 1988, le Concours Philosopher invite les étudiant.es du niveau collégial à rédiger une dissertation philosophique de 2 000 mots sur un sujet donné (voir le 1er lien ci-bas). Pour sa 26e édition de 2015, on pose la question: « Quel chemin trace le désir? » Afin de stimuler la participation, le concours répertorie sur son site web du matériel diversifié, tant écrit, qu’audio ou vidéo en rapport avec le thème choisi.

C’est dans cet esprit que le collège de Valleyfield m’a invité la semaine dernière à aller faire une présentation sur le désir, question d’avoir un son de cloche neurobiologique sur cette question. (Lire la suite…)

Que d'émotions! | Pas de commentaires


Lundi, 23 mars 2015
Une visite guidée des trois infinis : petit, grand et complexe

Il y a un an, j’avais écrit un billet intitulé Les trois infinis : le grands, le petit et le complexe. J’y présentais une série de vidéos exploitant tous la même idée : partir de l’échelle humaine et faire un zoom out jusqu’aux confins de l’univers, puis revenir au corps humain et faire un zoom in jusqu’aux particules subatomiques!

Je ne me doutais pas à l’époque que cela deviendrait l’objet d’un cours de l’UPop Montréal en cinq séances (Lire la suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires