Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 31 mars 2014
La nécessaire multidisciplinarité pour comprendre le cerveau

Ce titre est celui d’une nouvelle présentation donnée ce matin au cégep Gérald-Godin dans le cadre du dixième anniversaire de la Semaine des sciences humaines (voir le lien ci-bas). Elle présente quelques domaines de recherche spécialisés autour des neurosciences et des efforts transdisciplinaires pour créer des liens entre eux.

En effet, de la molécule à la pensée humaine, le système nerveux est constitué de multiples niveaux d’organisation responsables en bout de ligne de la complexité de nos sociétés. Tant les sciences « humaines » (sociologie, sciences politiques, psychologie, etc.) que les sciences « pures » (biologie, biochimie, génétique, etc.) se spécialisent sur l’un ou l’autre de ces niveaux d’organisation. Or une véritable compréhension du fait humain nécessite un effort de mise en commun des savoirs de ces disciplines. A travers quelques exemples puisés dans l’histoire des sciences cognitives, cette présentation montre toute la fécondité mais aussi les difficultés inhérentes à cette démarche.

Elle est donc accessible par notre page « Présentations » qui compte maintenant pas moins de 18 offres, dont l’avant-dernière sur l’expansion disproportionnée du cortex humain a été ajoutée en février dernier.

N’hésitez donc pas à communiquer avec moi si votre institution d’enseignement cherche un conférencier sur le cerveau. Car depuis l’arrêt du financement du site par l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies il y a un an jour pour jour aujourd’hui, ces conférences sont devenues mon gagne-pain avec, dans une moindre mesure, les dons que l’on peut faire sur le site.

En terminant, je voulais vous glisser un mot sur une commande qui m’a été faite par des professeurs de cégep du Collège Garneau à Québec, commande tout à fait dans le thème de cette semaine puisque hautement multidisciplinaire. Il s’agit de leur monter une série de 5 cours de 3 heures qui seront donnés du 9 au 13 juin prochain. Cela s’inscrit dans leur « École des profs » où une vingtaine de professeurs de différentes disciplines veulent échanger et « se mettre à jour » sur les recherches contemporaines sur le cerveau.

Je suis loin d’avoir fini de monter le cours, mais je travaille sur un plan qui pourrait ressembler à ceci :

Lundi : Introduction : neuroscience 101 (et tout ce que le cerveau n’est pas)
Mardi : Souplesse du câblage cérébral et techniques pour l’explorer
Mercredi : Des réseaux qui oscillent de manière dynamique
Jeudi : La longue marche vers une cognition incarnée
Vendredi : Conclusion : fonctions supérieures, libre arbitre, éducation

J’en parle déjà parce que je crois que ça risque d’être fort intéressant comme expérience et je suis plus qu’ouvert à l’idée d’en faire bénéficier d’autres groupes, en tout ou en partie. Donc n’hésitez pas à m’écrire pour en discuter. Et merci de passer le mot !

i_lien Programmation 10e anniversaire de la Semaine des sciences humaines

Du simple au complexe | Pas de commentaires


Pour publier un commentaire (et nous éviter du SPAM), contactez-nous. Nous le transcrirons au bas de ce billet.