Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen





Mise à jour sur le financement

8 septembre 2014

Depuis l'arrêt de notre financement public le 31 mars 2013, le financement populaire par dons a permis d'amasser près de 8 000$ en un an. Dans les cinq mois qui ont suivi, soit de avril à août 2014, un peu plus de 1 000$ ont été versés en dons pour la poursuite de notre mission. Un grand merci pour ces sommes qui me permettent de continuer à écrire les billets hebdomadaires sur le blogue du Cerveau à tous les niveaux, et de tenir le site le plus à jour possible.

Bruno Dubuc

PS: j'attire aussi votre attention sur les conférences sur les neurosciences que je propose ci-bas et qui constituent maintenant ma source de revenus complémentaire.




Mardi, 18 octobre 2011
Du cerveau à la conscience de soi

Que peut-on dire sur l’intime relation que nous avons avec nous-même et le monde qui nous entoure à partir des connaissances acquises sur notre cerveau ? Question toujours aussi difficile même si de plus en plus de neurobiologistes se risquent à y apporter des éléments de réponse. C’est le cas de Vilayamur Ramachandran, Antonio Damasio et Jean-Pierre Changeux dont nous ne rapporterons ici que quelques récents échos médiatiques de leurs travaux.

D’abord une longue recension du dernier livre de Ramachandran, The Tell-Tale Brain: A Neuroscientist’s Quest for What Makes Us Human (2010), par le philosophe Colin McGinn, publiée dans le New York Review of Books mais également disponible en français (accessible gratuitement en s’inscrivant sur le site de booksmag.fr, voir le lien ci-bas). McGinn y rapporte les nombreux centres d’intérêt de Ramachandran, des membres fantômes à la vision aveugle, en passant par la synesthésie, les neurones miroirs et l’origine du langage. McGinn souligne aussi l’aspect fascinant des cas de dissociation de divers aspects de la conscience rapportés dans l’ouvrage. Il termine en critiquant le caractère « merveilleux et supérieur » du cerveau humain, dont Ramachandran fait l’éloge, et qui néglige selon lui la part d’ombre de notre espèce.

Et puis c’est au tour de John Searle, un autre philosophe, de faire son travail, c’est-à-dire d’identifier ce qui lui paraît les angles morts dans l’explication de la conscience proposée par Antonio Damasio dans son plus récent ouvrage Self comes to mind : constructing the conscious brain (2010), disponible en français sous le titre L’autre moi-même. La notion de soi pour Damasio passe forcément par la conscience du corps et accorde, contrairement à d’autres, une grande importance à des structures cérébrales profondes comme l’insula ou le tronc cérébral.

Finalement, dans un bref entretien, Jean-Pierre Chageux nous rappelle que notre identité se forge au gré des phénomènes épigénétiques qui sculptent notre cerveau intensément durant ses 15 premières années d’existence, puis lui garde une plasticité relative durant tout le reste de la vie adulte.

En passant, si les origines des réflexions de Changeux sur la stabilisation sélective de synapses et sur l’épigénétique vous intéressent, le deuxième cours de Parlons cerveau les abordera à travers ses travaux sur le récepteur à ’acétylcholine à partir des années 1970 (voir le dernier lien ci-bas).

i_lien Can the Brain Explain Your Mind?
i_lien Le mystère du cerveau humain
i_lien The Mystery of Consciousness Continues
i_lienLe problème de la conscience reste entier
d_lien L’homme, 15 ans pour construire son cerveau
d_lien DES DÉCOUVERTES COMME DE LONGUES ENQUÊTES

L'émergence de la conscience | 2 commentaires »


2 commentaires à “Du cerveau à la conscience de soi”

  1. [...] Le blog du cerveau à tous les niveaux – Niveau intermédiaire – Le blog du cerveau à tous les niveaux  [...]

Laissez un commentaire


8 + = dix