Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 25 avril 2016
Une première étude d’imagerie cérébrale sur les effets du LSD

« Ces travaux sont aux neurosciences ce que le boson de Higgs a été pour la physique des particules ».
Cette déclaration, pour le moins accrocheuse, vient de David Nutt, neuropsychopharmacologue et chercheur sénior de l’étude en question qui vient d’être publiée dans la revue PNAS en mars dernier. Et un peu comme pour le boson de Higgs, les résultats ont confirmé la théorie, à savoir que les modifications d’activité cérébrale qui ont été observées rendent très bien compte de ce qu’un « trip sur l’acide » peut provoquer comme état mental ! (Lire la suite…)

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


Lundi, 18 avril 2016
Des aveugles qui « voient » par écholocation !

Les premiers instants du reportage de 20 minutes diffusé le 12 avril dernier à l’émission scientifique Catalyst de la chaîne de télévision australienne ABC TV sont pour le moins étonnants (voir le premier lien ci-dessous). On y voit un aveugle marcher avec sa canne blanche sur le trottoir d’une rue où il n’est jamais allé auparavant. Rien de trop extraordinaire, me direz-vous. Mais c’est lorsqu’il se met à décrire l’environnement qu’il traverse avec une étonnante précision qu’on commence à se demander ce qui se passe devant nous. D’autant plus que le type fait constamment de petits « clics » avec sa langue qu’il projette dans toutes les directions…

C’est que Daniel Kish, surnommé « Batman », s’oriente par écholocation (on dit aussi écholocalisation), exactement comme les chauves-souris ! (Lire la suite…)

Les détecteurs sensoriels | Pas de commentaires


Lundi, 11 avril 2016
Comment fonctionne le « cerveau » d’AlphaGo ?

Le verdict final est tombé le 15 mars dernier : après le champion du monde des échecs Garry Kasparov battu en 1997 par l’ordinateur d’IBM Deep Blue, c’est maintenant au tour d’un des plus forts cerveaux humains au jeu de Go de perdre aux mains de la machine !

Le logiciel AlphaGo de la compagnie anglaise DeepMind (achetée par Google) a en effet battu 4 à 1 le champion sud-coréen Lee Sedol. (Lire la suite…)

De la pensée au langage | Pas de commentaires


Lundi, 4 avril 2016
Pourquoi notre cerveau est-il si énergivore ?

Cette semaine on va causer énergie, celle requise au bon fonctionnement de votre cerveau et, à la fin de ce billet, du mien qui me permet d’écrire ces lignes. Et comme on est sur le blogue du Cerveau à tous les niveaux, on va considérer la question aux deux niveaux extrêmes de ce site, le moléculaire et le social !

Partons du billet de la semaine dernière qui attirait l’attention sur l’activité endogène du cerveau pour aborder sa grande demande énergétique constante au niveau moléculaire. En effet, je l’ai déjà écrit ici, bien qu’il ne représente que 2% du poids du corps humain, le cerveau consomme en permanence environ 20% de l’énergie nutritive et de l’oxygène absorbé par le corps. C’est donc, et de loin, l’organe le plus énergivore de l’organisme comme le montre l’image ci-dessus où son activité métabolique est comparée à celle du cœur et du foie. (Lire la suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


Lundi, 28 mars 2016
L’activité endogène du cerveau force à repenser plusieurs phénomènes

L’idée de ce billet m’est venue en regardant la forte pluie tomber ce matin sur Montréal. C’est qu’en boutade, je dis souvent, pour attirer l’attention sur l’activité endogène du cerveau, « qu’il pleut tout le temps dans notre tête » ! Qu’est-ce à dire ?

C’est que depuis quelques décennies, on peut dire qu’on est passé d’une conception passive d’un cerveau qui attend ses inputs de l’environnement pour y réagir à une conception d’un cerveau ayant toujours une activité endogène (et qui, comme on va le voir, influence ce qui parvient au cerveau de l’extérieur). (Lire la suite…)

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires