Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Mardi, 8 mai 2018
Daniel Glaser : un neuroscientifique qui explique

Je voudrais vous signaler cette semaine une petite mine d’or d’informations bien vulgarisées sur les neurosciences (en anglais seulement, malheureusement). Il s’agit du blogue et du podcast ‘A Neuroscientist Explains’ du Dr. Daniel Glaser, accessible par le site web du journal The Guardian.

Glaser a un parcours intéressant, celui d’un scientifique qui a toujours accordé une grande d’importance à la diffusion des connaissances à un large public. Il nourrit aussi depuis longtemps un intérêt pour les arts et les approches multidisciplinaires, comme en fait foi le billet que j’avais consacré il y a plusieurs années à l’une de ses études. Celle-ci portait sur l’activation préférentielles de nos neurones miroirs selon que l’on regarde des danses que l’on pratique on non. Glaser est maintenant directeur de la Science Gallery at King’s College London, un organisme qui cherche à tisser des ponts entre les arts, la science et la santé à travers des recherches, des expérimentations et des expositions auxquelles est convié le grand public. (Lire la suite…)

Non classé | Pas de commentaires


Mardi, 1 mai 2018
L’hyperscanning montre une synchronisation cérébrale entre les cerveaux de deux locuteurs

Savez-vous ce qu’est l’hyperscanning ? Non, ce n’est pas un nouveau buzzword en neuroscience pour désigner la (trop?) grande attention que portent les médias aux études d’imagerie cérébrale. C’est simplement l’idée, apparue au début des années 2000, d’enregistrer simultanément l’activité cérébrale de deux sujets en interaction sociale l’un avec l’autre. L’idée m’est venue de vous en glisser un mot après avoir vu passer cet article de l’été dernier sur le site web de Radio-Canada intitulé « Nos cerveaux se synchronisent lorsque nous conversons ». Parce que c’est une nouvelle approche intéressante, et aussi peut-être un peu pour dire que contrairement à ce que l’image choisie pour illustrer l’article le laisse croire, on n’a pas besoin d’envoyer des éclairs électriques avec nos yeux dans les yeux d’une autre personne pour que des synchronisations d’activité apparaissent entre les cerveaux des interlocuteurs. On a juste besoin de lui parler… ;-P (Lire la suite…)

Non classé | Pas de commentaires


Mardi, 24 avril 2018
Soins parentaux, inclusion sociale et santé par le vélo !

Un billet qui papillonne cette semaine, inspiré par le printemps, la vie et ses différents moments : soins parentaux en bas âge, inclusion sociale à l’adolescence et santé par le vélo à un âge avancé !

D’abord le début de la vie, donc. Celui où l’on reçoit des soins parentaux plus ou moins attentifs. On savait depuis au moins une quinzaine d’années que la qualité de ces soins induits des changements épigénétiques chez la progéniture qui la rendra plus moins sensible au stress durant le reste de sa vie. Des changements, donc, qui n’affectaient pas la séquence des bases nucléiques de notre ADN, mais simplement la facilité avec laquelle ces gènes pourront s’exprimer.

Mais voilà qu’on vient de constater chez la souris (et l’humain suit habituellement…) que les mères moins maternantes stimulent chez leurs bébés la copie de certains « gènes sauteurs » qui, lorsqu’ils s’accumulent, semblent augmenter la réponse au stress des rejetons. (Lire la suite…)

Dormir, rêver... | Pas de commentaires


Mardi, 17 avril 2018
Neurogenèse dans le cerveau humain adulte ? Après le récent « non », un « oui » tout aussi affirmatif !

Je l’ai toujours dit : la science offre plus de rebondissements que n’importe quelle série sur Netflix ! D’accord, il faut pour cela s’intéresser à certains aspects de ce que nous sommes qui se situent souvent à des niveaux d’organisation rarement mis en vedette dans le merveilleux monde du cinéma, mais justement c’est ce qui fait leur intérêt… ;-) C’est le cas de la neurogenèse, c’est-à-dire la naissance de nouveaux neurones dans le cerveau humain adulte, véritable énigme qui perdure depuis des décennies. En clair : y’en a-t-il ou pas ? (Lire la suite…)

Non classé | Pas de commentaires


Mardi, 10 avril 2018
Une protéine cryptochrome à l’origine de la magnétoréception chez les oiseaux

Peut-être dans l’espoir de faire arriver enfin le printemps (on gèle au Québec pour ce temps-ci de l’année…), voici un petit billet sur la migration des oiseaux. C’est quoi le rapport avec le cerveau ? La vie, mes ami.es, la vie… Et ses mécanismes moléculaires communs, ou distincts. En particulier ici la vision, le sens peut-être le plus important chez l’humain et chez bien des oiseaux. Surtout lors des longs parcours migratoires de nombreuses espèces d’oiseaux capables de retrouver leur aire de nidification avec une précision remarquable.

Bien qu’ils utilisent évidemment la vision pour reconnaître leur parcours, on se doute depuis près de quatre décennies que les oiseaux utilisent également le champ magnétique terrestre pour s’orienter. On a longtemps cru que c’était par l’entremise de particules de magnétite dans leur bec (chez le pigeon, par exemple), mais il semblerait que leur boussole principale soit plutôt située dans leurs… yeux ! (Lire la suite…)

Le bricolage de l'évolution | Pas de commentaires