Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Mardi, 20 mars 2018
Un pickpocket au service de la science de l’attention

La semaine dernière, je donnais un cours sur les «fonctions supérieures» et comme à chaque fois où j’aborde l’attention et son contrôle, je montrais des extraits vidéos d’Apollo Robbins, ce pickpocket professionnel considéré par plusieurs comme le meilleur au monde. Et en particulier celui produit par Scientific American, « Neuroscience Meets Magic », où l’on voit justement des scientifiques qui travaillent sur l’attention analyser le moindre de ses gestes et évoquer les grands principes attentionnels qu’il manipule (bottom up, top down, « frame of attention », « misdirection », etc.).

Or comme je cherchais un sujet rapide à écrire parce que la semaine qui vient est ma grosse semaine du printemps en termes de conférences à préparer et à donner, j’ai pensé faire ça sur lui. Et vérifications faites, je n’en avais étonnamment jamais parlé sur ce blogue.

Parce que Robbins, qui se décrit plutôt comme un « étudiant de la nature humaine » que comme un pickpocket professionnel (donc qui fait des spectacles, pas qui vole les gens dans la rue…), est très connu des gens qui s’intéressent au monde des magiciens, mais je constate qu’il l’est beaucoup moins du grand public.

Mais se mettre à regarder les nombreux vidéos de ses performances que l’on peut voir sur Internet, c’est entrer dans un monde qui nous fait écarquiller les yeux et dont on sort difficilement ! Il faut le voir une seule fois faire un petit tour de magie avec une pièce de monnaie à quelqu’un pendant qu’il lui vole son stylo, son portefeuille et même sa montre sans que la personne s’en aperçoive ! Difficile de résister à l’envie de le regarder voler quelqu’un d’autre tellement ses gestes sont précis et son discours réglé au quart de tour pour attirer l’attention du sujet exactement où il veut… pendant qu’il lui vole ses effets personnels hors de ce cadre attentionnel établi par lui.

Bref, ce qui devait arriver arriva et je me suis mis à écouter de nouvelles vidéos de Robbins que je n’avais jamais vu. Et comme le regard de ses « victimes » qui reste collé aux mouvements circulaires qu’effectuent souvent les bras de Robbins (l’un de ses trucs pour contrôler le regard d’autrui), le mien restait collé à l’une de ses nombreuses conférences où il décortique les subtilités de l’attention humaine. Pour un sujet qui devait me faire sauver du temps, c’est plutôt raté… Je me contenterai donc en terminant de vous laisser simplement quelques liens vers des vidéos sur le grand art d’Apollo Robbins.

Le meilleur Pickpocket du monde : Apollo Robbins

Apollo Robbins, The Master Pickpocket Tricks of the Trade

TED : The art of misdirection | Apollo Robbins
(le punch final ne vous rappelle-t-il pas un certain gorille ? Et question bonus : trouvez quand il s’est changé…)

The Science Behind Pick Pocketing

Apollo Robbins, Pickpocket (EG7)

The Gentleman Thief: Apollo Robbins with John Gabrieli, PhD

Etc, etc… Car il y en a plein d’autres. Des heures de plaisirs où votre attention sera… captive !

* * *

On entend de plus en plus parler « d’intelligence artificielle », mais qu’est-ce que c’est au juste ? L’UPop Montréal vous offre une rare occasion de vous faire expliquer ça en détail de façon accessible par des gens proches du « scientifique de l’année » de Radio-Canada, Joshua Bengio. Et la première de ces 4 séances de deux heures commence pas plus tard que lundi prochain le 26 mars, 19h, à Ma Brasserie, 2300 Rue Holt, Montréal ! Tout ça gratuitement, évidemment. Passez le mot…

La présentation générale du cours sur le site de l’UPop Montréal :
Dans les quelques dernières années, l’intelligence artificielle a beaucoup fait parler d’elle, particulièrement à Montréal. Entre le deep learning et la science des données, entre les voitures autonomes et les diagnostics médicaux automatisés, que se passe-t-il vraiment? Ce cours vous offrira les éléments permettant une meilleure compréhension de la situation, de ses origines, et de ses impacts possibles, technologiques, sociaux et éthiques.

La présentation de la séance #1- Les données : pierre angulaire de l’intelligence artificielle
Les données ont été comparées au pétrole du XXIe siècle. Comme le pétrole au XXe, sur elles repose une industrie colossale, il faut les extraire et les raffiner, et les produits qu’on en dérive sont multiples. Au-delà de cette analogie, nous verrons dans ce premier cours pourquoi les données, vues comme une façon de numériser le monde, sont si importantes dans les développements actuels de l’IA. La séance d’intro générale pour bien comprendre ce qui rend possible tout ce qui va suivre.

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


Pour publier un commentaire (et nous éviter du SPAM), contactez-nous. Nous le transcrirons au bas de ce billet.