Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 27 février 2017
Un site web remarquable sur l’évolution du genre humain

Alors que je commençais à chercher mon sujet d’aujourd’hui, je reçois ce courriel de M. François Léonard qui m’écrit : « […] je me suis demandé si vous connaissiez le site dont je vous donne le lien. Il a le même sérieux que vous, certes dans un autre domaine, mais parler de l’homme en ignorant ce qu’il fut, dans la préhistoire ou l’enfance, est un défaut qu’on rencontre souvent. Voilà le site : http://www.hominides.com »

Et voilà mon sujet d’aujourd’hui ! Car non seulement je connaissais et apprécie depuis de nombreuses années le site Hominidés.com, mais nos sites ont pratiquement le même âge (la première mise en ligne d’Hominidés.com remontant à juillet 2002 et la mienne à avril 2002) ! Avec ses actualités fréquentes, ses dossiers fouillés, ses références nombreuses, etc., je ne vois pas de sites comparables en langue française sur ces vastes champs d’étude que sont l’anthropologie biologique et la préhistoire.

Il me fait donc grand plaisir de souligner (enfin) l’excellent travail de M. Christian Regnier et de ses nombreux collaborateurs et collaboratrices. Travail dont je me suis sans doute inspiré implicitement pour certaines pages du sous-thème « Notre héritage évolutif » du Cerveau à tous les niveaux, comme celle sur l’approche de la psychologie évolutive, ou celle sur le cerveau où le nouveau se bâtit sur l’ancien.

Ou alors pour certaines de mes conférences dont celle intitulée Notre cerveau, bricolage de l’évolution et cette autre qui va exactement dans le sens de ce que M. Léonard écrit (« …mais parler de l’homme en ignorant ce qu’il fut, dans la préhistoire ou l’enfance, est un défaut qu’on rencontre souvent… ») puisqu’elle traite de Ce qui façonne un individu : évolution et développement.

Hominidés.com m’a surtout inspiré pour ma petite capsule sur l’hominisation, ou l’histoire de la lignée humaine, mais cette fois explicitement puisque parmi les liens au bas de cette page on en retrouve deux vers Hominidés.com !

Or il semble qu’il n’y ait pas que les malheurs qui n’arrivent jamais seul. Les hasards aussi. Car l’un des deux liens de cette capsule pointe sur une page d’Hominidés.com qui parle des premières traces de pas d’hominidés à Laetoli. Et que nous racontait Jean Claude Ameisen samedi dernier dans sa toujours excellentissime émission Sur les épaules de Darwin ? Toute l’histoire de la découverte de ces traces par Mary Leakey et son équipe en 1976-77 !

Et comme toujours, Ameisen termine cet épisode en résumant la plus récente publication scientifique dans ce dossier publiée pas plus tard qu’en décembre dernier dans eLIFE et ayant pour titre : « New footprints from Laetoli (Tanzania) provide evidence for marked body size variation in early hominins.”

Il y a aussi énormément de perles sur la préhistoire parmi les émissions passées de Sur les épaules de Darwin (en podcast sur le site) que je ne peux toutes les nommer. Seulement deux, retrouvées au hasard (toujours lui…), en terminant : Le feu de la Terre (sur les représentations des premières éruptions volcaniques dans les peintures rupestres) et La glace et le feu (sur la maîtrise du feu).

Le bricolage de l'évolution | Pas de commentaires


Pour publier un commentaire (et nous éviter du SPAM), contactez-nous. Nous le transcrirons au bas de ce billet.