Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 27 juin 2016
Faire des liens grâce à l’école d’été sur le raisonnement

Je vous avais parlé le 16 mai dernier de l’école d’été de l’Institut des sciences cognitives de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), dont on a ici souvent suivi les activités. La sixième édition de cet événement qui s’étale sur dix jours et qui porte cette année sur le raisonnement en est déjà à mi-chemin aujourd’hui.

Organisée par le professeur Serge Robert de l’UQAM et rassemblant des scientifiques de plusieurs pays, les sessions portent sur des aspects aussi variés que les multiples processus de raisonnement, les modèles du raisonnement humain, le raisonnement et l’acquisition du langage ou encore les dimensions sociales et environnementales du raisonnement.

C’est d’ailleurs durant cette dernière session qu’a eu lieu l’exposé du philosophe des sciences cognitives de l’université de Waterloo (Ontario) Paul Thagard qui avait pour titre : « Why Reason ? Inference, Reasoning and Social Communication ». Cette conférence, comme toutes celles de l’école d’été, a été filmée et est disponible gratuitement sur la page du programme de l’école d’été (environ 48 heures après chaque présentation).

Je vous parle de cette présentation parce que d’une part Paul Thagard était un conférencier « sénior » de l’école d’été, ayant publié de nombreux ouvrages et étant reconnu particulièrement pour son concept de cohérence explicative (« explanatory coherence »), dont certains aspects étaient abordés dans sa présentation de jeudi dernier avec l’exemple des raisons qui incitent les gens à être pour ou contre la vaccination.

Je vous en parle aussi parce que c’est toujours intéressant de faire des liens avec des sujets déjà traités dans ce blogue, et que Thagard en a abordé plusieurs dans sa présentation, quand il a par exemple soulevé la question des mécanismes possibles derrières les processus duaux, à travers la synthèse qu’il propose avec le modèle cognitif de Chris Eliasmith et ses pointeurs sémantiques, lesquels s’inspirent partiellement des approches modales de la représentation de Laurence Barsalou.

Et, dernière raison, plus personnelle celle-là, de vous parler de ce conférencier, c’est le courriel qu’il m’a envoyé après que je lui eus mentionné l’existence de ce site web lors d’une pause. Non seulement il m’écrit qu’il connaissait déjà le site et le trouvait excellent (pourquoi bouder son plaisir… ;-) ) mais ayant vu que le dernier billet de blogue sur la version anglaise du site portait sur Giulio Tononi et sa théorie de la conscience par l’intégration de l’information, Thagard m’envoie sa critique de cette théorie, plutôt sévère, publiée dans son blogue du Psychology Today le 23 avril 2015. Intitulée « Is Your Cell Phone Conscious ? On Information Integration » et sous-titrée « The theory that consciousness is just information integration has fatal flaws”, on peut y lire :

“IIT is less plausible than the alternative hypothesis that consciousness results from specific neural mechanisms such as semantic pointer competition (Thagard & Stewart), convergence zones (Antonio Damasio), and broadcasting in a neuronal workspace (Stanislas Dehaene). Neural mechanisms can explain everything that IIT can, and more, without overextending consciousness to cell phones.  Consciousness is an emergent process in large neural networks, not a quantity in individual neurons.”

Outre Tononi, Damasio, et surtout Dehaene (voir aussi le billet sur son livre Les neurones de la lecture et sa conférence à Montréal sur la conscience), sont aussi des auteurs que vous croiserez fréquemment sur Le cerveau à tous les niveaux. Où je veux en venir avec tous ces liens ? Peut-être simplement attirer l’attention sur le fait que la science est une affaire de communauté, une communauté souvent tissée assez serrée qui progresse par références et critiques mutuelles.

i_lien Paul Thagard – Why Reason? Inference, Reasoning and Social Communication
i_lien Is Your Cell Phone Conscious? On Information Integration
a_lien Two theories of consciousness: Semantic pointer competition vs. information integration
a_rec Paul Thagard

De la pensée au langage | Pas de commentaires


Pour publier un commentaire (et nous éviter du SPAM), contactez-nous. Nous le transcrirons au bas de ce billet.