Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 16 mars 2015
Quand la pub nous vole notre attention


La semaine dernière, je suis allé donner une formation sur l’apprentissage et la mémoire dans l’est de Montréal. Je me déplace habituellement toujours à vélo, mais la distance étant assez grande, je m’y suis rendu en transport en commun. Durant mon trajet en métro, puis en autobus, j’ai été frappé par l’omniprésence de la publicité. Partout où mon regard se portait, sur les murs dans les tunnels du métro, dans les wagons, sur les tableaux d’affichage électronique ou sur les télés de certaines stations, il tombait sur une pub. Et ce n’était pas mieux à l’intérieur de l’autobus ou même ce qu’on voyait à l’extérieur par les fenêtres, la rue Sherbrooke à cette hauteur ressemblant à tous les boulevards de banlieue, avec ses « billboards » géants, ses concessionnaires d’autos et ses McDos.

Deux jours après, je tombe par hasard sur un article de Matthew B. Crawford intitulé « The Cost of Paying Attention » (1er lien ci-bas) et qui analyse justement ce phénomène de l’envahissement de l’espace public par la publicité. (Lire la suite…)

De la pensée au langage | Pas de commentaires


Lundi, 9 mars 2015
La « réutilisation neuronale » pour enfin sortir de la phrénologie ?

Je n’ai pas exploré tout l’ouvrage After Phrenology : Neural Reuse and the Interactive Brain, de Michael Anderson, publié en décembre dernier. Mais si j’en crois le premier chapitre disponible en ligne (voir le second lien ci-bas), c’est une façon de penser le cerveau relativement nouvelle qu’il propose. (Lire la suite…)

De la pensée au langage | 1 commentaire


Mardi, 3 mars 2015
Oliver Sacks et les mille et une façon d’être humain

Le 19 février dernier, dans les pages du New York Times, Oliver Sacks, neurologue et auteur d’une douzaine d’ouvrages ayant fait connaître la complexité du cerveau humain à un large public, écrivait en quelque sorte ses adieux. Douze ans après l’ablation d’un mélanome oculaire qui l’avait rendu aveugle d’un œil, des métastases se sont développées dans le tiers de son foie, ne laissant cette fois à l’homme de 81 ans que l’espoir d’allonger les mois qui lui restent à vivre. (Lire la suite…)

Les troubles de l'esprit | Pas de commentaires


Lundi, 23 février 2015
Trois modèles à revoir en neurosciences

Toute théorie scientifique est constituée de modèles qui permettent de générer des hypothèses vérifiables par l’observation ou l’expérimentation. Ces modèles sont donc sujets à des remises en question si les faits expérimentaux ou les observations ne concordent pas avec ce que prédisent ces modèles. L’actualité récente dans le domaine des neurosciences nous apporte trois exemples de modèles qui vont devoir s’adapter à ce que Kuhn appelait des données « anormales ». (Lire la suite…)

De la pensée au langage, Dormir, rêver..., Les troubles de l'esprit | 1 commentaire


Lundi, 16 février 2015
Stanislas Dehaene, une star de l’étude de la conscience ?

Comme dans tous les domaines, il y a quelques « stars » dans les neurosciences cognitives. S’il fallait par exemple en nommer une dans le domaine de la recherche sur la conscience en France, le nom de Stanislas Dehaene vient spontanément à l’esprit. (Lire la suite…)

L'émergence de la conscience | 2 commentaires »