Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 30 novembre 2015
Trois auteurs comme autant de planètes à découvrir

Certains billets de ce blogue résument une étude récente pour la rendre accessible au plus grand nombre. D’autres tentent simplement de présenter des auteurs et leur domaine de recherche en sciences cognitives. Et mon grand plaisir est de trouver un fil narratif qui les relie quand ils y en a plusieurs, comme aujourd’hui.

Le déclencheur de la petite histoire de ce matin commence donc lors d’un récent cours de l’Université de troisième âge où une dame vient me montrer un livre intitulé Incognito. Les vies secrètes du cerveau, de David Eagleman. Je ne connaissais ni l’auteur, ni le livre publié en 2011 en anglais aux États-Unis. (Lire la suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


Lundi, 23 novembre 2015
De quoi le stress est-il le nom ?

L’article ci-dessous est d’abord paru dans le magazine Versus N2 (http://versusmagazine.co/). Je les remercie de me permettre de le reproduire ici. En plus, cela tombe vraiment bien car le site Éloge de la suite consacré à la vie et l’oeuvre d’Henri Laborit (dont il est question dans l’article) que j’avais présenté il y a un an sur ce blogue fêtait vendredi dernier sa première année d’existence ! Vous trouverez donc au bas de cette page le lien vers le billet soulignant ce premier anniversaire suivi d’autres liens vers des pages de ce site traitant du stress et de l’inhibition de l’action, notre sujet d’aujourd’hui.

* * *

Depuis son introduction en médecine par Hans Selye dans les années 1920, le concept de stress a toujours été entouré de ce que l’on pourrait appeler un certain « flou artistique ». (Lire la suite…)

Les troubles de l'esprit | Pas de commentaires


Lundi, 16 novembre 2015
La collaboration entre différentes régions cérébrales

L’une des choses les plus difficiles à comprendre avec le cerveau, c’est peut-être son organisation en réseau. Et l’étude sur les structures cérébrales impliquées dans la récompense retardée dans le temps dont il sera question aujourd’hui aide à mieux la comprendre. (Lire la suite…)

Le plaisir et la douleur | Pas de commentaires


Lundi, 9 novembre 2015
À la rencontre des bonobos

La deuxième rencontre du Club de lecture de l’UPop Montréal aura lieu ce soir 19h à la librairie Le port de tête (voir le 1er lien ci-dessous). Il sera question du livre Des bonobos et des hommes, de Deni Béchard, paru aux Éditions Écosociété (voir le 2e lien ci-dessous pour la page que consacre l’éditeur au livre).

L’animateur, Frédéric Legris, nous propose de réfléchir avec lui sur ce que peuvent  nous apprendre les bonobos sur nous-mêmes. (Lire la suite…)

Le bricolage de l'évolution | Pas de commentaires


Lundi, 2 novembre 2015
L’inhibition préfrontale à la rescousse de l’esprit critique

En préparant une présentation que je dois faire demain au Collège Rosemont sur « les croyances sous la loupe des neurosciences », je suis tombé sur le dossier « Les neurones de l’esprit critique » du numéro de novembre-décembre 2015 de la revue Cerveau & Psycho. Olivier Houdé, qui dirige un laboratoire de psychologie et de neurosciences à Paris, aborde dans un article la vaste question de la liberté de pensée et de tout ce qu’il appelle les « entraves cognitives » qui peuvent lui nuire. (Lire la suite…)

De la pensée au langage | Pas de commentaires