Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 26 mai 2014
École d’été 2014 de l’ISC : La science du web et l’esprit

Après l’origine du langage (2010) et l’évolution et la fonction de la conscience (2012), la cinquième édition de l’École d’été de l’Institut des sciences cognitives (ISC) de l’UQAM a pour thème « La science du web et l’esprit ». C’est donc des spécialistes internationaux de la cognition distribuée dans le cerveau, entre les cerveaux et entre les cerveaux et les ordinateurs qui convergeront vers Montréal du 7 au 18 juillet prochain.

Les nombreuses homologies et analogies qui peuvent être faites entre les différents réseaux cérébraux, sociaux et informatiques seront donc discutées durant ces dix jours (en anglais, événement international oblige). Ce sera une occasion de nous rappeler à quel point tout ce qu’on fait passe par des réseaux, de l’interconnexion de nos neurones à la structure de l’univers, en passant par Facebook, Twitter et Wikipédia. Et même quand on ne fait rien, on active un réseau !

D’ailleurs, ce « réseau du mode par défaut » est reconnu pour être également plus actif durant la marche. Or le fait de vagabonder sans but précis serait particulièrement important, pour employer les termes du blogueur scientifique Sébastien Bohler, « pour avoir le sentiment d’exister, pour organiser ses expériences passées et envisager l’avenir comme porteur de sens. » (voir le 2e lien ci-bas).

Il est un peu ironique de constater que le type qui lui suggère cette réflexion existentielle est un boursicoteur ayant fraudé sur les « réseaux financiers » et que l’École d’été de l’ISC se tiendra dans une ville où la marche spontanée dans les rues, surtout si c’est pour critiquer le « réseau socio-politique en place », peut vous valoir une contravention de plus de 600 $ en vertu d’un règlement municipal controversé ! (3e lien ci-bas)

i_lien La science du web et l’esprit
i_lien Marcher pour exister : l’axiome de Kerviel
i_lien Pour un bilan de l’application du règlement P-6

L'émergence de la conscience | Pas de commentaires


Pour publier un commentaire (et nous éviter du SPAM), contactez-nous. Nous le transcrirons au bas de ce billet.