Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 24 février 2014
L’expansion disproportionnée du cortex associatif humain

En quelques millions d’années l’évolution humaine a vu naître la fabrication d’outils, le langage, les représentations symboliques et artistiques, les structures sociales complexes, et j’en passe. Rien de tel ne s’est produit durant une période comparable du côté de l’évolution de nos cousins chimpanzés et bonobos. Comment ces changements cognitifs spectaculaires ont-ils pu évoluer si rapidement chez l’humain ? (Lire la suite…)

De la pensée au langage | 2 commentaires »


Lundi, 17 février 2014
Les trois infinis : le grand, le petit et le complexe

Cette semaine, on va s’attarder sur la place qu’occupe le cerveau humain dans… l’univers ! Rien de moins. Commençons par nous rappeler le fait que nous possédons tous et toutes entre nos deux oreilles un exemplaire de cet objet le plus complexe de l’univers connu. Déjà, ce n’est pas rien…

C’est cette complexité que tente de saisir un peu un site comme Le cerveau à tous les niveaux. (Lire la suite…)

Du simple au complexe | 1 commentaire


Lundi, 10 février 2014
Une “signature sociale” constante et restreinte


Ne vous laissez plus impressionner par les gens qui ont 600 ou 1400 “amis” Facebook. Ils n’échangent véritablement sur le plan affectif ou sur des sujets importants qu’avec une ou deux dizaines de personnes au maximum, comme vous et moi. Et pour chaque individu, ce « noyau dur » restreint de relations semble se maintenir, même si les amis changent au fil du temps. Voilà des données cognitives intéressantes qui ressortent d’une étude publiée dans la revue PNAS en janvier dernier et intitulée « Persistence of social signatures in human communication ». (Lire la suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires


Lundi, 3 février 2014
Démystifier neuroscience et épigénétique

Du nouveau et de l’ancien cette semaine. Le nouveau, c’est le site web Knowing Neurons (premier lien ci-bas) qui existe depuis un peu plus d’un an. Il s’agit en fait davantage d’un blogue dont les multiples auteurs sont des étudiant.e.s gradué.e.s et des chercheur.e.s en post-doctorat. (Lire la suite…)

Du simple au complexe | Pas de commentaires