Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 13 août 2012
Liens sur notre héritage évolutif

Nous poursuivons cette semaine une démarche déjà décrite dans ce blogue avec l’ajout de nouveaux liens cette fois-ci dans le sous-thème “Notre héritage évolutif” du thème intitulé “Le bricolage de l’évolution”. Une section importante du site, car comme l’écrivait le généticien Theodosius Dobzhansky (1900-1975) : «Rien n’a de sens en biologie, si ce n’est à la lumière de l’évolution ». Et à plus forte raison en neurobiologie, pourrait-on ajouter… (Lire la suite…)

Le bricolage de l'évolution | 4 commentaires »


Lundi, 6 août 2012
Rythmes, douleur et conscience chez les invertébrés

Ayant passé récemment, comme certains d’entre vous peut-être, quelques jours de vacances au bord de la mer, je vous propose cette semaine un petit cocktail « fruit de mer » ! Trois questions fondamentales en neurobiologie donc, mais abordées par l’entremise d’invertébrés marins : homard, crabe et aplysie. (Lire la suite…)

Dormir, rêver..., L'émergence de la conscience, Le plaisir et la douleur | Pas de commentaires


Lundi, 30 juillet 2012
Le langage comme une fenêtre sur la nature humaine

Nous avons déjà attiré votre attention sur la série RSA Animate qui illustre en BD (et en temps réel !) de courtes conférences grand public données par des spécialistes de différents domaines. En voici une autre sur le langage prononcée par Steven Pinker.

Cette conférence s’inscrit dans le sillage de son livre « The Stuff of Thought: Language as a window into human nature » (2007) dont les explications sur l’origine des jurons avaient été résumées dans un autre billet de ce blogue. Cette fois, Pinker attire notre attention sur le fait que le langage fait, en tout temps, deux choses : il transmet un message; et il négocie une relation sociale entre le locuteur et la ou les personnes qui l’écoutent. Par conséquent, le langage fonctionne toujours simultanément à ces deux niveaux. (Lire la suite…)

De la pensée au langage | Pas de commentaires


Lundi, 23 juillet 2012
Christof Koch, un “réductionniste romantique”

Au cas où l’école d’été de Montréal sur la conscience et ses nombreuses conférences mises en ligne gratuitement sur le Net n’auraient pas su calmer votre inextinguible soif de savoir sur le sujet, voici un podcast avec Christof Koch, un autre grand nom dans le domaine de la recherche sur la conscience.  (Lire la suite…)

L'émergence de la conscience | 1 commentaire


Lundi, 16 juillet 2012
Mémoriser : les « pourquoi » et les « comment »

Que répond une spécialiste de l’éducation comme Hélène Trocmé-Fabre quand on lui demande d’écrire un article sur le thème de la mémorisation ? Qu’elle le fera volontiers si, d’une part, on utilise plutôt le verbe « mémoriser » et, d’autre part, qu’une vingtaine de lecteurs acceptent de répondre à 5 questions toutes simples sur leurs représentations de l’acte de mémoriser.

Cela donne la fascinante réflexion ci-bas publiée dans le dossier « Aider à mémoriser » des Cahiers Pédagogiques en juin 2009. L’auteure puise d’abord dans la biologie du vivant, citant Francisco Varela au passage, pour nous rappeler que, depuis la première cellule, « tout y est reliance, connectivité et émergence ». Puis elle glisse naturellement vers la neurobiologie, évoquant le nombre astronomique de combinatoires possibles entre nos 85 milliards de neurones, et rappelant que « la sélectivité est donc une capacité-clé de notre vie cognitive ». (Lire la suite…)

Au coeur de la mémoire | 5 commentaires »