Après nous avoir appuyés pendant plus de dix ans, des resserrements budgétaires ont forcé l'INSMT à interrompre le financement du Cerveau à tous les niveaux le 31 mars 2013.

Malgré tous nos efforts (et malgré la reconnaissance de notre travail par les organismes approchés), nous ne sommes pas parvenus à trouver de nouvelles sources de financement. Nous nous voyons contraints de nous en remettre aux dons de nos lecteurs et lectrices pour continuer de mettre à jour et d'alimenter en contenu le blogue et le site.

Soyez assurés que nous faisons le maximum pour poursuivre notre mission de vulgarisation des neurosciences dans l'esprit premier d'internet, c'est-à-dire dans un souci de partage de l'information, gratuit et sans publicité.

En vous remerciant chaleureusement de votre soutien, qu'il soit moral ou monétaire,

Bruno Dubuc, Patrick Robert, Denis Paquet et Al Daigen






Lundi, 1 novembre 2010
La méditation peut diminuer le stress et augmenter l’attention

meditationDes personnes ayant été initiées pendant cinq jours à une méthode de méditation (integrative body–mind training ou IBMT, en anglais) démontrent une meilleure attention et gèrent mieux le stress (et ses effets néfastes) que les gens d’un groupe contrôle n’ayant été initiés qu’à des techniques de relaxation.

Ces résultats de 2007 viennent d’être corroborés par une étude d’imagerie cérébrale de la même équipe. Elle montre  une meilleure régulation dusystème nerveux végétatif par des régions cérébrales frontale (comme le cortex cingulaire antérieur) chez les personnes ayant médité par rapport à celles qui ont seulement relaxé.

a_exp Short-term meditation training improves attention and self-regulation
a_exp Central and autonomic nervous system interaction is altered by short-term meditation
i_lien Body-Mind Training Lowers Stress

L'émergence de la conscience | 6 commentaires »


6 commentaires à “La méditation peut diminuer le stress et augmenter l’attention”

  1. Anik dit :

    Personnellement, j’ai constaté les effets de la relaxation/détente par l’hypnose et les effets sur l’attention et la gestion du stress sont incroyables.

    Reste à voir quelle est la différence entre les concepts de méditation/relaxation/hypnose(transe)…

  2. [...] glissement vers des billets de plus en plus… complexes ! En effet, les premiers billets comme La méditation peut diminuer le stress et augmenter l’attention ou Jouer aux échecs à l’école améliore l’apprentissage étaient brefs et se contentaient [...]

  3. [...] Également sur le site web de l’université de McGill ont peut lire qu’une étude d’imagerie cérébrale montre  une meilleure régulation du système nerveux végétatif par des régions cérébrales frontales (comme le cortex cingulaire antérieur) chez les personnes ayant médité par rapport à celles qui ont seulement relaxé. Ce qui démontre, encore une fois, le pouvoir de l’environnement sur le cerveau.  http://blog-lecerveau.mcgill.ca/blog/2010/11/01/la-meditation-peut-diminuer-le-stress-et-augmenter-l… [...]

  4. rochon paul dit :

    attention on met bien trop souvent dans le meme panier tout ces concepts…
    la meditation et la relaxation sont 2 choses tout a fait différentes meme si elles s entrecroisent.. la méditation c est exercer sa pensée d abord vers la maitrise du concret ensuite vers l abstrait , la relaxation c est la recherche du calme en passant soit par la pensée soit seulement par le corps.

  5. [...] La méditation peut diminuer le stress et augmenter l’attention S'informer à l'ère de l'imprimé La recherche d’information dans le monde de l’imprimé, la galaxie Gutenberg chère à Mc Luhan – ou, si l’on préfère, dans la graphosphère (milieu technique dominé par l’imprimerie, période qui commence au XV° siècle et s’achève dans la seconde partie du XX° avec le triomphe de l’audiovisuel ) est une expérience familière pour la plupart d’entre nous. Comment s’informer sur Internet (au sens : acquérir des connaissances vraies et pertinentes) ? [...]

  6. Gilbert dit :

    C’est tellement vrai que c’est devenu un « outil » pour les ressources humaines dans les entreprises.
    Je viens de suivre une formation dénommée « Smarter than stress » dans mon entreprise. La formatrice y faisait notamment l’apologie du nouveau concept de « Mindfulness », que j’ai perçu comme un mélange de méditation et de relaxation, comme le nouveau moyen révolutionnaire pour donner à chacun la possibilité de gérer son propre stress, independamment des exigences des employeurs.

    Je rejoins d’ailleurs Paul Rochon pour dire qu’il ne faut pas confondre les deux.

    Mais le fait est là : il semble que ces découvertes commencent à faire l’objet d’une utilisation plus « commerciale » ou, en tout cas, orientée vers l’efficience des individus dans les entreprises.